Des vertus de la surveillance

Dieu merci, tout ceci ne se passe pas en France.

Euh, attendez une minute…

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

10 Responses to Des vertus de la surveillance

  1. Jefflec dit :

    Humm, c’est un sujet discutable. J’entends par là qu’il y a du pour et du contre, et mérite réflexion.

    Par contre, je ne comprends pas comment on peut être farouchement opposé à ça et d’un autre côté, encenser et utiliser des outils tels que ceux de Google.

    Pour rappel, la citation d’Eric Schmidt, boss de fin de niveau de Google : « S’il y a quelque chose que vous faites et que personne ne doit savoir, peut-être qu’il faudrait commencer par ne pas le faire. Si vous avez besoin qu’on respecte à ce point votre vie privée, le fait est que les moteurs de recherche – y compris Google – enregistrent et conservent des informations pendant un certain temps. Il faut bien réaliser que nous, aux USA, sommes soumis au Patriot Act [fr] et donc qu’il est possible que toutes ces informations soient mises à la disposition des autorités à leur demande. »

    Alors, n’est on pas justement au cœur du sujet ?
    N’y a t-il pas là un certain (et monumentale) paradoxe à crier haut et fort « gouvernement français de merde ! » et d’un autre côté « j’aime Google » ??

  2. Spi dit :

    Je sens l’attaque personnelle ^^

    La différence majeure qui se suffit à elle même c’est : Google ne détient pas le monopole. Il existe des alternatives comme des moteurs de recherche qui garantissent ne pas conserver tes données. Le choix, c’est ça la liberté 🙂

    En outre, Google est passé de gentille entreprise avant-gardiste à méchant démon du capitalisme après son entrée en bourse. C’est un peu rapide comme changement dans les esprits. Pour se rassurer ont peut rappeler le motto de Google : « Don’t be evil » (http://investor.google.com/conduct.html). Ca ne suffira pas mais c’est déjà ça 🙂

    Si j’estime pouvoir laisser des informations personnelles à Google, c’est moi qui décide ce que je communique. Un peu comme un crétin sur Facebook qui raconte sa dernière expérience intime avec une carotte et qui se doit ensuite d’assumer. Un peu comme ce paragraphe aussi 🙂

  3. Jefflec dit :

    Sauf que si toi tu es au courant, des millions, que dis-je, des milliards de personnes ne le savent pas et tapent gentillement toutes leurs requêtes dans Google, ne se doutant pas qu’un jour, on pourra leur demander le pourquoi du comment. Au fait, sans regarder sur… Google, tu sais me citer un moteur de recherche qui garantisse le respect de ma vie privée ?

    De même, Google ce n’est pas « juste » un moteur de recherche, c’est un ensemble d’outils et donc de données sur lesquels ils ont le contrôle total. Comment, tu n’as jamais eu de pub ciblée sur des offres de préservatifs extra-larges dans Gmail ? (enfin, toi tu auras probablement eu la version extra small :))
    Qui me dit, d’ailleurs, que je ne suis pas déjà « fiché » ou marqué parce que j’ai consulté les plans de l’aéroport de Los Angeles sur Google Earth ?

    Enfin, je trouve que le slogan de Google est assez ironique. Ils ne sont pas passés de gentille entreprise avant-gardiste à méchant démon capitaliste, mais à pieuvre tentaculaire aux 1000 facettes qui s’impose partout, et qui fait ce qu’il veut tant il est puissant. Je n’ai pas plus d’affinité avec Jobs, mais je le citerai : »Google mantra “Don’t Be Evil” is “Bullshit” ».

  4. Spi dit :

    Ah c’est con, j’ai justement un collègue qui en utilise un de moteur de recherche qui respecte la vie privée. Mais je ne me souviens plus du nom.

    Les nouvelles générations devraient être conscientes que ce qu’elles racontent sur le Net est vu par tout le monde. Ils passent des brevets normalement là dessus (http://www.educnet.education.fr/dossier/b2ic2i). Comme dans la vie, soit on éduque les gens, soit on les rend cons et on leur interdit des trucs.

    Je dirais que tu n’es pas fiché tout bêtement parce que tu ne t’authentifies pas sur Google Earth ?

    Steeve Jobs est arrogant, il dit plein de conneries qui font le buzz sur la toile. Pour couvrir l’incapacité de l’iPhone a lire le flash il a dit aussi que c’était de la merde. J’ai une question qui va trancher : Quelle preuve as-tu aujourd’hui que Google abuse de tes données ?

    Enfin, je rappelle un truc que je sors toujours : Google est sous les projecteurs et ses clients ne sont pas les mêmes que ceux de Total, c’est nous, on est sensible à l’image de la boite. Si comme Facebook ils essayent de retraiter les données à des fins tendancieuses, c’est plutôt mauvais côté marketing. Et comme ils ne sont pas indispensables, ben ils font gaffe.

    A toi d’être prudent quand tu laisses des infos persos. Dju me charrie parcequ’une fois j’ai effacé mon login d’un de ses commentaires, mais la raison, c’est simplement de continuer à maîtriser la diffusion de mes infos persos.

    J’ajouterai quand même que si je défends Google, c’est juste parce qu’ils s’en prennent plein la poire juste parce qu’ils sont « gros ». Ils ont le potentiel de te big brotheriser ta life mais le feront-ils ? Ok, c’est un pari.

  5. Jeff dit :

    Hum, drôle d’argument que le dernier…
    C’est pas quand il sauront tout sur toi qu’il faudra te demander comment faire pour qu’ils ne les utilisent pas…

    Je ne m’authentifie pas sur Google Earth, mais c’est une appli qui se lance sur la machine, va donc savoir ce qu’elle récupère (adresse mail, IP, tout et n’importe quoi…)

    Un bel exemple de ce à quoi on est/pourrait être confronté :
    http://www.memoclic.com/896-microsoft/11121-cryptome-microsoft-confidentialite-donnees.html

    Microsoft, Google, Apple, gouvernements nationaux… Il faut se méfier de tout le monde… 🙁

  6. Spi dit :

    Comme je disais ailleurs, Google et Microsoft sont les plus connus, mais si la communication des informations est forcée par le gouvernement (Patriot Act, Loppsi), que ce soit Google ou tulipe-online.fr, ils sont tous contraints de les filer.

    « Microsoft vous espionne… et l’assume », tu parles d’un titre racoleur. Quand on révélera que ces boites vendent mes infos persos, je m’indignerai, en attendant, je me contente de me méfier et de maudire les gouvernements policiers.

    Edit : Pour en savoir plus, Google propose un Centre de confidentialité : http://www.google.com/privacy.html

  7. blogoosphere dit :

    Une possibilité? http://www.ixquick.com

    Ayant soudain un poil… ou plutôt même un réverbaire dans la main, tout est marqué, allez-voir de quoi il s »agit.

    Nota: faire LA modif nécessaire -une fois pour toutes-, dans « Mes paramètres personnels », à savoir… COCHER: « Secure Socket Layer (SSL) / HTTPS »

    Merci qui? Merci Ixquick!

    • Spi dit :

      Merci pour l’info, ce moteur me dit quelque chose. A coupler peut être aux « porn modes » de Chrome et Firefox pour avoir la paix.

      • Blogoosphere dit :

        Un navigateur GENIAL -je pèse mes mots…): celui de Trisquel 4.0 LTS, dénommé « Web Browser », basé sur Mozilla (Firefox).

        Et pourquoi donc? Le premier module complémentaire à installer est « HTTPS-Everywhere » -spécifique à ce navigateur: pas réussi à le trouver par ailleurs, et pourtant, j’ai plus qu’essayer!-, et qui permet « quoi-donc »? De voir l’ensemble des pages web sous HTTPS (autrement dit avec un cadenas en bas à gauche de l’écran, comme quant on fait un paiement sécurisé. Totul’intérêt? Pour être -très!- clair, votre opérateur web ne peut plus savoir votre parcours sur la toile, pour, par exemple, en tirer des statistiques, un commerce ou même… « pire »!

        NOTA: ce n’est pas celui, homonyme, auquel on accède par l’icône (ce dernier est celui de base de GNU/Gnome…), mais par « Menu », « Internet », « Navigateur Web ».

        Nota Bis: GE-NIAL, non? Plus besoin de créer son propre FAI, sous forme associative, pour avoir la paix… et être certain que l’on… « ne vous abuse pas », sur le sujet.

        Cordialement

Laisser un commentaire