TechDays

Microsoft nous fait revivre la conférence plénière du troisième jour de ses TechDays 2010. Une vidéo instructive sur le futur. On y aborde plusieurs points sympatoches.

La programmation pour tous.

Microsoft tient à ce que l’utilisateur final devienne autonome et soit capable de générer son propre « code » via des interfaces simplifiées : des DSL (Domain Specific Languages, des langages spécifiques à votre domaine de travail).

Exemple de schéma DSL par Microsoft

L’idée est différente de VBA qui a été largement utilisé par des populations de comptables qui l’ont appris sur le tas bon gré mal gré. La programmation se doit d’être plus « propre » et intuitive pour le comptable. Le but est maintenant de fournir des interfaces graphiques d’assemblage d’actions et de conditions : on branche des éléments, la cohérence est vérifiée et tout roule.

L’idée est poussée très loin avec le jeu XBox Kodu destiné aux enfants. Avec une interface extrêmement simple, l’enfant peut mettre en place des interactions limitées entre les éléments du petit monde de Kodu.

Kodu permet aux plus jeunes de "coder"

MS n’est pas à son coup d’essai de vulgarisation de la programmation mais cette fois, il a peut être trouvé la voie. Les DataGrid de .Net 1 pouvaient être créés à l’aide d’assistants mais ensuite, il fallait de nouveau des compétences en C# pour finaliser le fonctionnement fin. Aujourd’hui, ils semblent vouloir dissocier de développeur occasionnel du professionnel, le second oeuvrant pour le premier en lui fournissant des outils pratiques. Le morcellement des tâches est à la mode, le développeur est moins sollicité, youpi.

La réalité augmentée

La boite de Redmond a bien entendu causé du projet console de réalité augmentée le plus prometteur. Je l’avais abordé sur l’ancien blog, il s’agit du projet Natal dont le but est la reconnaissance de mouvements sans faire intervenir de capteurs, deux caméras suffisent. La Wii a du souci à se faire.

Outre le côté ludique de la réalité augmentée, les applications professionnelles ne manquent pas. Avec une démonstration de clavier pour tétraplégique activé aux mouvements de la tête, les handicapés pourront facilement se passer de souris.

La recherche thématique.

Microsoft Pivot est censé renouveler le moteur de recherche en utilisant des classements thématiques. Très visuel, sans doute utile mais pas révolutionnaire.

Pivot, le moteur de recherche graphique par catégorie de MS.

Autre démonstration plus graphique, une navigation dans des articles de journaux basés sur l’expérience menée sur Silverlight de « deep zoom« , une technologie issue du projet SeaDragon des MicrosoftLabs. Il s’agit de lister des milliers d’articles dans une mosaïque et de zoomer à l’infini sur leur contenu. Jolie mise en pratique du concept, encore une application qui tirerait parti du tactile.

Cette fois, Microsoft ne manque pas le coche et mentionne plusieurs fois les standards du web. Ils préparent aussi le terrain pour leurs futures applications tactiles.

La vidéo de la séance est disponible sur le site de Microsoft.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire