LOPPSI: La censure gouvernementale du Net adoptée au Parlement


L’Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture le projet de loi LOPPSI, dont l’article 4 met en place le filtrage administratif d’Internet via le cheval de Troie de la protection de l’enfance. Un tel dispositif extra-judiciaire, qui permettra à terme de généraliser la censure des contenus sur Internet, expose à de dangereuses dérives, tout en laissant prospérer les pédophiles et la pédopornographie…

Lire la suite >>

Ce post n’est qu’un relais vers un court article exposant très clairement les risques de dérives (quasi inévitables) du filtrage du net en cours de mise en place.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.