Le capitaine Orange empêche les rats de quitter le navire (enfin essaye)

Connard n.m. : Au sens figuré, le terme « con » est aussi un terme vulgaire lorsque, employé comme insulte en français, il désigne une personne stupide, naïve ou désagréable, de même que ses dérivés « connard » et « connasse ».

Une Orange Pourrie

Dimanche dernier, surfant sur la vague d’emballement panurgienne qui fit suite à l’entrée de Free sur le marché du mobile, j’ai proposé à ma mère de l’abonner. Diantre, quel bon garçon je fait !

Je crée un compte chez Free Mobile et tout se passe bien. L’opérateur se chargera même de résilier lui-même le contrat précédent, magnifique. Pour 18€ et un rein, ma mère avait droit à 40 minutes de communication me semble-t-il. Il était donc temps de changer de crémerie. Mais il y a un truc que Free ne fera pas, le désimlockage du téléphone.

Quelques tentatives :

  1. Dimanche, désimlockage par le site Orange : Après 2 SMS et 15 minutes d’attente, Orange m’informe que « nan, c’est pas un téléphone à eux et qu’il faut pas les faire chier ». En effet, ma mère a pu changer de téléphone (mais pas de forfait) grâce à ses points chèrement gagnés, mais à part ça, ce téléphone n’est pas le leur.
  2. Je rappelle, je tente le SAV avec des vrais morceaux de gens dedans : Ah ouais, chuis bête. Orange c’est pas free et son 24/24h, sont ouverts qu’aux heures de la Poste. J’aurais particulièrement aimé le « Bonjour, tapez 1 pour payer 3€ de moins par mois et vous rengager pour 24 mois, ou 2 si vous êtes stupide au point de refuser ce sacrifice que nous faisons. »
  3. Lundi, ma mère tente à nouveau le service automatique de désimlockage. Grave erreur, elle réveille un gnoll des montagnes qui, furieux bloquera la hotline une partie de la journée.
  4. Lundi soir : tentative d’incursion dans un magasin Orange. Impossible, trop de (futurs ex) clients.
  5. Mardi soir, nouvelle tentative : « Ah ben non ma pauv’dame, on peut rien faire ici pour vous. » Ce serait presque lolesque si ce n’était pas si pathétique.
  6. Mercredi, tentative de liaison du S.A.V, attention, ça devient drôle :
    – Vous n’avez pas eu ce portable avec la ligne ouverte
    – Ben si, je l’ai renouvelé avec mes points
    – On peut rien faire !
    – Mais…
    – RIEN J’AI DIT !
  7. Jeudi : visite à l’arabe du coin, désimlockage à 15€. Pof, ça c’est fait.

Outre le fait que 3 des opérateurs de téléphonie mobile nous tondent copieusement, ils essayent maintenant de nous décourager de partir. (Ah ouais c’est vrai tiens, sont que 3 au total)

Et même quand tout est « en règle », la hotline se fait un plaisir d’informer qu’elle doit contacter le constructeur et que ça va prendre « ouh lala, au moins 24h ». Sont fous.

Personnellement, j’irai volontiers ouvrir quelques fenêtres dans les bureau d’orange.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

2 Responses to Le capitaine Orange empêche les rats de quitter le navire (enfin essaye)

  1. jefflec dit :

    Pareil… Pour moi, ça sera rachat de téléphone, les 15€ sont presque le prix du téléphone… 🙁
    Merci Orange !

Laisser un commentaire