Un enfant de deux semaines sucé par un religieux décède d’herpès

Alors, si je ne réunis pas la lie d’Internet sur cette article avec un titre pareil, je change de pseudo.

Pour la petite histoire, à Brooklyn, un rabbin a pratiqué un rite qui consiste à sucer le sang de la circoncision. Oui oui, vous avez bien lu, un homme majeur lèche légalement l’entrejambe d’un nouveau né. On peut trouver ça pervers, rigolo ou stupide, mais ça devient gore quand l’enfant de deux semaines décède des suites d’un… herpès. Et le plus amusant, c’est qu’un peu à la façon des sectes, la famille ne coopère pas avec la police.

Pourquoi j’en parle ici ? Parce que c’est une illustration des rites religieux pratiqués aveuglément. Certains, en plus d’être sans intérêt sont dangereux. Alors, bon, je ne vais pas militer pour l’interdiction des religions, mais il faudrait peut être commencer à penser par soi-même à un moment. 2000 ans, c’est suffisant pour tirer quelques conclusions basiques, je pense.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire