« Ok, la liberté d’expression c’est bien, mais faut pas se moquer du prophète ». #jeSuisCharlie

Il arrive que certains jeunes musulmans pas très au courant de l’Histoire lâchent un « Ok, la liberté d’expression c’est bien, mais faut pas se moquer du prophète » voire un « bien fait ! » au sujet des assassinats à Charlie Hebdo. Ah ben là les enfants, un petit cours de rattrapage s’impose pour vous montrer que vous ne voudriez pas d’un pays où la censure opère.

coran

La notice était pourtant claire…

Toi le jeune, tu es partagé entre les valeurs de la république que le système a oublié de t’inculquer et la foi dans laquelle tu as grandi. Si c’est cette dernière qui guide tes actes, espérons que tu aies compris le vrai message de la religion : vivre ensemble dans la paix, l’amour et faire des bisous. Sinon, soit tu es un « rebelle de la Société » qui veut se la péter, soit tu as un poil dénaturé le message de base et c’est pas mal grave. Vouloir la mort de quelqu’un ou l’approuver c’est pas joli joli dans la plupart des religions (sauf peut-être le satanisme, et encore).

Si tu n’es pas prés à placer la religion devant ta liberté, reste un peu. 

Peut-être que ce n’est pas si cool de vivre selon la charia dure qui interdit de jouer au foot ou d’écouter de la musique ? Personnellement, je préfère avoir la liberté de faire mes choix, d’y réfléchir et d’adopter l’attitude qui me convient vis à vis de ma religion. Pour ça, la liberté d’opinion et d’expression est parmi les droits les plus importants des Hommes. C’est une des garanties fondatrices de la démocratie et c’est un droit qui – paradoxalement – te permet de pratiquer une religion comme bon te semble. Et rappelle-toi que des Hommes se sont battus pour t’obtenir cette liberté et que c’est un don précieux gagné par le sang.

En France, pour contraindre ta précieuse liberté, il faut de très bonnes raisons, c’est pourquoi elle n’est limitée que pour les motifs suivants :

  • Ne pas porter atteinte à la vie privée et au droit à l’image d’autrui.
  • Ne pas tenir certains propos interdits par la loi : l’incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse, l’apologie de crimes de guerre, les propos discriminatoires à raison d’orientations sexuelles ou d’un handicap, l’incitation à l’usage de produits stupéfiants, le négationnisme.
  • Ne pas tenir de propos diffamatoires (atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne).
  • Ne pas tenir de propos injurieux.

Ces garde-fous servent uniquement à ce que ta liberté ne cause pas de tort à d’autres citoyens. Tu remarqueras que le blasphème est accepté car ce n’est pas une incitation à la haine religieuse si, comme le fait Charlie Hebdo, on se moque de toutes les religions sans distinction. Pourquoi est-ce toléré ? Parce que ça ne nuit pas à l’image de quelqu’un, ça ne le discrimine pas, bref : ça ne fait de mal à personne. Au pire, ça rend triste comme lorsque quelqu’un se moque de mon pull tricoté avec amour par mémé. Ca m’agace, mais qu’est-ce que je vais faire ? Je vais essayer de coller une droite au malotru ? On a le droit de critiquer mon pull et je m’en remettrai. Je peux répondre ou débattre, pourquoi pas ? Mais frapper en revanche, c’est démesuré, illégal, très con et ça ne fait pas avancer la réflexion. 

Penses-tu donc que la loi doit interdire de critiquer le bel ouvrage de ma grand mère ? Pour tout ce qui n’est pas hors-la-loi et qui t’agace, on te demande de faire preuve de tolérance, pas d’aimer. La tolérance, c’est ce qui permet de vivre ensemble, c’est ce que prônent l’Etat, les curés, les rabbins et les imams.

Sache que la liberté est le premier droit à être éliminé par les régimes totalitaires pour que tu files droit. Mais si ça te convient, tu peux choisir d’émigrer dans un pays plus approprié à tes convictions. Une vie en Syrie te conviendrait mieux ?

Ca se médite, non ? D’autant plus que des pays du Maghreb tentent en ce moment même d’obtenir une liberté d’expression équivalente à celle de la France.

Je sais bien que ce message ne sera pas lu par les concernés, ils sont à peine quelques milliers de cons intolérants qui pensent qu’on peut tuer des gens pour des dessins. Mais quelque part, ça fait du bien d’en parler. 🙂

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire