La fabuleuse histoire des jeux vidéos… Seconde partie (Spi et Trivette forever)


Chers internautateurs et internautatrices, voici la seconde et dernière partie de la fabuleuse histoire des jeux vidéos.

Après avoir versé quelques larmes pour les plus anciens d’entre nous (premières années) , observons maintenant les avancées vidéo ludique de ces quinze dernières années.

Et quelles années, puisqu’il s’agit de la démocratisation des jeux vidéos. La génération Y qui a grandi avec le Net prend le pouvoir. Les consoles deviennent des centres multimédias, les jeux sont plus adultes, le public commence à réclamer une histoire pour justifier le moindre beat’em all et parfois même un peu de finesse. Le jeu vidéo change. Le but n’est finalement plus la performance mais d’immerger le joueur. La 3D et la capacité fournie par les CD permet enfin aux développeurs de se lâcher. Et ce n’est pas fini !

Redécouvrons l’arrivée de SONY sur le marché avec la mythique playstation, le nauffrage de SEGA, la continuité de NINTENDO avec l’arrivé des écrans tactiles ou encore des manettes détecteurs de mouvements, et sans oublier MICROSOFT…

Certes les plus jeunes pourront maintenant se permettre les « AH OUI JE M EN RAPPELLE!!! » et se rendront compte que les choses évoluent trop très vites…


Profitez de ce deuxième acte n’oubliez pas que les bons jeux d’aujourd’hui feront la nostalgie de demain…

Bisou ! En vous remerciant…


3 réponses à “La fabuleuse histoire des jeux vidéos… Seconde partie (Spi et Trivette forever)”

  1. Un bon article !! J’ai eu beaucoup de console et Metal Gear solid et Final Fantasy, pour moi c’est TOP 10 des jeux vidéo !

    • Je plussoie pour la Vectrex. C’est une des consoles les plus originales jamais sorties.
      Peut-être qu’un jour on parlera avec nostalgie de nos PS3 et autres X-Box. Mais je crois qu’elles n’ont pas le coefficient sympathie de leurs ancêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.