Le nucléaire n’a pas d’avenir (ou les rois de la désinformation)

Prenez un gus qui a de l’aplomb, un sujet d’actualité sujet à controverse qui déchaîne les passions, et vous obtenez ceci :

J’aime bien ce « reportage » parce qu’il illustre sans doute le cheffaillion qu’on croise tous les jours. Celui qui nous expliquera  que pour notre bien, il faut porter une grenade à la ceinture en permanence au travail. Et nous le croirons…

Chacun des arguments de ce type se démonte assez facilement. Cela dit, j’aimerais croire que collecter mon méthane puisse me permettre de chauffer mon appart.

Edit : A la demande de Dju, je copie le démontage d’argument ici :

Le nucléaire est mort

Les centrales nucléaire ne produisent que 6% de l’énergie, il aurait fallu 20% pour avoir un impact sur le changement climatique.
En France, l’essentiel de l’électricité est nucléaire (80%). Si on était resté au thermique, ça aurait été pire pour le changement climatique. Les centrales nucléaires ont sans doute eu un effet bénéfique sur les émissions de co².

Les centrales vieillissent, il faudrait en construire 1500 nouvelles pour atteindre ces 20%. Ca coutera des sous.
Oui, elles vieillissent comme n’importe quoi. Oui, les remplacer coûte de l’argent. Et oui une éolienne a les même problèmes… Et pourquoi devrait-on utiliser exclusivement de l’énergie nucléaire. Elle peut être une partie de la solution, pas forcément la solution entière.

On ne sait pas quoi faire des déchets

Pendant 60 ans, l’industrie nucléaire a déclarée qu’elle trouverait un moyen de se débarrasser des déchets.
Pour moi, on a toujours su que c’était LE problème du nucléaire (avec la sûreté). Depuis que je suis petit on sait qu’on arrivera pas à les traiter autrement qu’en les stockant, enfin il me semble.

On ne peut pas stocker les déchets à cause des plaques tectoniques
Euh… Toute la Terre n’est pas un terrain hautement sismique. Le site du Yucca a été abandonné préventivement, ce n’est pas qu’une mauvaise chose.

La France n’a pas parlé de Fukishima, ça dérange
Ah ben punaise, on nous bassinait tous les jours avec ! Des études ont été lancées sur nos centrales à la suite des accidents.

En France, il y a des barres nucléaires exposées
Ah ouais ? Euh, et où ?

Il n’y a pas assez d’uranium pour tout le monde

Le prix de l’uranium va augmenter
Comme celui du charbon, du pétrole et de toutes les énergies non renouvelables…

Les nouvelles générations de centrales française peuvent transformer l’uranium en plutonium. Et on est dans l’ »age du terrorisme ». 
Aaaah, les terroristes vont attaquer nos centrales pour voler notre plutonium !

Des rejets thermiques

40% de l’eau potable française est utilisée pour refroidir les centrales.
Oui, bon, je ne sais pas d’où il peut tirer ces chiffres. Enfin, toujours est-il que l’eau française est suveillée :http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Communiques_et_dossiers_de_presse/Pages/mesure_de_la_radioactivite_des_eaux_distribuees_par_les_reseaux_publics.aspx

L’eau chauffée déshydrate l’ecosystème.
Alors, selon certains sites écolos (histoire de prendre les extrêmes), l’impact serait réel aux alentours de la centrale. Enfin, de là à dire que ça nuit à toute l’agriculture…

Les centrales nucléaires à eau salée sont sur les côtes et donc vulnérables
Vu la position des plaques tectoniques (puisqu’on ne parle que de ça ici), les centrales sur la manche semblent assez bien protégées… Le site de Graveline par exemple a été choisi en raison de ses faibles risques sismiques. Mais soit.

L’énergie nucléaire ne jouera plus de rôle dans 34 ans en France. Nous produirons de l’électricité en communauté.
On peut espérer. On peut espérer que chacun aura dans son jardin une source individuelle de production d’électricité. On peut rêver. On peut…

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

4 Responses to Le nucléaire n’a pas d’avenir (ou les rois de la désinformation)

  1. dju- dit :

    > Chacun des arguments de ce type se démonte assez facilement.

    Bon, tu les démontes alors, qu’on puisse discuter ? Je suis curieux de voir les tiens :)…

    • Spi dit :

      Et merde, je pensais pas avoir à le faire 🙂

      Le nucléaire est mort

      Les centrales nucléaire ne produisent que 6% de l’énergie, il aurait fallu 20% pour avoir un impact sur le changement climatique.
      En France, l’essentiel de l’électricité est nucléaire (80%). Si on était resté au thermique, ça aurait été pire pour le changement climatique. Les centrales nucléaires ont sans doute eu un effet bénéfique sur les émissions de co².

      Les centrales vieillissent, il faudrait en construire 1500 nouvelles pour atteindre ces 20%. Ca coutera des sous.
      Oui, elles vieillissent comme n’importe quoi. Oui, les remplacer coûte de l’argent. Et oui une éolienne a les même problèmes… Et pourquoi devrait-on utiliser exclusivement de l’énergie nucléaire. Elle peut être une partie de la solution, pas forcément la solution entière.

      On ne sait pas quoi faire des déchets

      Pendant 60 ans, l’industrie nucléaire a déclarée qu’elle trouverait un moyen de se débarrasser des déchets.
      Pour moi, on a toujours su que c’était LE problème du nucléaire (avec la sûreté). Depuis que je suis petit on sait qu’on arrivera pas à les traiter autrement qu’en les stockant, enfin il me semble.

      On ne peut pas stocker les déchets à cause des plaques tectoniques
      Euh… Toute la Terre n’est pas un terrain hautement sismique. Le site du Yucca a été abandonné préventivement, ce n’est pas qu’une mauvaise chose.

      La France n’a pas parlé de Fukishima, ça dérange
      Ah ben punaise, on nous bassinait tous les jours avec ! Des études ont été lancées sur nos centrales à la suite des accidents.

      En France, il y a des barres nucléaires exposées
      Ah ouais ? Euh, et où ?

      Il n’y a pas assez d’uranium pour tout le monde

      Le prix de l’uranium va augmenter
      Comme celui du charbon, du pétrole et de toutes les énergies non renouvelables…

      Les nouvelles générations de centrales française peuvent transformer l’uranium en plutonium. Et on est dans l' »age du terrorisme ».
      Aaaah, les terroristes vont attaquer nos centrales pour voler notre plutonium !

      Des rejets thermiques

      40% de l’eau potable française est utilisée pour refroidir les centrales.
      Oui, bon, je ne sais pas d’où il peut tirer ces chiffres. Enfin, toujours est-il que l’eau française est suveillée : http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Communiques_et_dossiers_de_presse/Pages/mesure_de_la_radioactivite_des_eaux_distribuees_par_les_reseaux_publics.aspx

      L’eau chauffée déshydrate l’ecosystème.
      Alors, selon certains sites écolos (histoire de prendre les extrêmes), l’impact serait réel aux alentours de la centrale. Enfin, de là à dire que ça nuit à toute l’agriculture…

      Les centrales nucléaires à eau salée sont sur les côtes et donc vulnérables
      Vu la position des plaques tectoniques (puisqu’on ne parle que de ça ici), les centrales sur la manche semblent assez bien protégées… Le site de Graveline par exemple a été choisi en raison de ses faibles risques sismiques. Mais soit.

      L’énergie nucléaire ne jouera plus de rôle dans 34 ans en France. Nous produirons de l’électricité en communauté.
      On peut espérer. On peut espérer que chacun aura dans son jardin une source individuelle de production d’électricité. On peut rêver. On peut…

      Edit : Euh, moi j’avais pas l’intention de donner des arguments pour le nucléaire. Je dis juste que les siens sont foireux.
      Sinon, ma position c’est : c’est bien beau de critiquer le nucléaire, mais tant qu’on a pas d’idée pour le remplacer, ça sert pas à grand chose…

  2. […] est une réponse aux arguments de Spi concernant la nécessité de produire avec le nucléaire. En intro, je tiens à préciser que je ne défends pas Jeremy Rifkin, dont il est question ici, et […]

    • Spi dit :

      Pour continuer un peu à troller, je suis allé sur un site écolo hippie anti-nucléaire : http://nucleaire-nonmerci.net
      Malheureusement, on constate qu’eux aussi ont des arguments assez légers pour sortir du nucléaire :

      1. Réduire la consommation d’énergie
      En soit, l’idée est louable et est mise en pratique dans les nouveaux logements : on fait la chasse à la fuite énergétique. Dommage, c’est aussi l’avoeu implicite qu’il n’existe pas d’alternative propre à aussi haut rendement.

      2. Remplacer l’électricité nucléaire par l’électricité issue d’énergies renouvelables
      – La mise en place de moyens de production d’énergie propre sera très longue. On ne parle pas de la faisabilité d’ailleurs (ça pourrait être un autre sujet de conversation). On propose de mettre en place des centrales thermiques pendant la transition. Autant conserver les centrales nucléaires en attendant le passage au tout renouvelable. A froid, le raisonnement parait stupide car il faudrait construire d’autres centrales thermiques pour une courte période.
      – Pour compenser, le site propose de prendre des mesures pour baisser les émissions des transports, agriculture, etc. C’est bien également, mais on s’éloigne encore du sujet qui est de trouver une alternative au nucléaire.
      – Le site propose également d’utiliser la cogénération qui consiste à récupérer la chaleur émise par un moteur. C’est toujours bien, mais vraiment anecdotique.

      3. Les points positifs de la sortie du nucléaire :
      – Baisse du risque d’accident nucléaire : c’est indéniable.
      – Création d’emplois dans la rénovation des bâtiments & co : ce que dans la vidéo ci-dessous on appel des « coûts » supplémentaires. Il y a un art de présenter les choses 🙂
      – Diversification des sources d’énergie, moins de dépendance d’une matière première, l’uranium : en effet, mais ça multiplie aussi les coûts, là où une centrale les concentre.

      Ma conclusion à moi :

      Ce site ne m’a pas convaincu car il n’apporte pas de solution radicale pour remplacer le nucléaire. En gros, je comprends : « Bon, on a rien de terrible pour l’instant alors on va mettre plein de petits trucs qui produisent de l’énergie propre pour essayer de produire assez. Mais comme ce sera juste juste, il va falloir baisser sa consommation d’énergie. »
      Après, je pense qu’effectivement, produire chacun son énergie, ce n’est pas une mauvaise approche. Rappelons nous seulement que les énergies sont renouvelables, mais pas disponibles partout. Chez mes parents il y a peu de vent, pas de sources thermiques, pas de marées, pas de barrage…

Laisser un commentaire