L’apéro Trivette

L’apéro Trivette, l’apéro qu’il est chouette.

Bonjour à tous !

En cette morne journée d’hiver, je dis : haut les coeurs ! Car après la fameuse pizza Trivette que les éthiopiens nous envient (comme toute forme de nourriture d’ailleurs), je vous invite à découvrir l’apéro Trivette. Encore une fois, la concurrence avec le site de Titoque est rude, mais tonton Trivette a mis le paquet (de chips).

Voici donc, ô pauvres mortels, le secret d’un apéro réussi pour une fête entre amis ou une dépression lipidique.

Vous devez avoir :

  • Des chips isocèles oranges (E210) au merveilleux goût de pomme de terre.
  • Du cheddar
  • Un sérieux appétit

Puis :

  • Déposez délicatement les nachos sur une feuille d’aluminium. Profitez en pour calculer leur aire.
  • Recouvrez de fromage avec amour (mais pas trop quand même, après ça donne un goût).
  • Passez au four jusqu’à ce que ça coule un peu comme de la morve orange.
  • Servez chaud, éventuellement avec un Punch Mel(ba).

Enfin, observez Trivette entamer le papier d’alu avec les dents lorsque le plateau se vide.

Bref, il était bien ce petit plateau sans cahuettes. 🙂

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

10 Responses to L’apéro Trivette

  1. Trivette dit :

    Mais sa ne vaut pas Trivette…
    Sinon les nachos sont des chips à base de maïs et non de pomme de terre… Tout le monde sans fiche, mais sa le ferait moins si quelqu’un voulait tester la recette avec les chips à l’ancienne :D.
    En vous remerciant…

  2. […] récupérer une connexion internet, le boulot et un spi à nourrir à coups de pizzas et d’apéros bien caloriques, je suis de […]

  3. zefeara dit :

    Je rajouterai une touche d’huile de piment dessus pour relever tous ça 🙂

  4. zefeara dit :

    Spi :
    Plait-il ? Oo’

    Réflechi 😀

  5. […] je me décide à débarquer sur le chaudron fumant… Rassurez vous pas de pizza ni d’ apéro mais de vraies recettes pour le commun des mortels… Et pour […]

Laisser un commentaire