Unity… Bientôt

Chers internautateurs et internautatrices, l’heure de prendre les armes est pour bientôt.

Le prochain Assassin’s creed arrive en fin d’année 2014 et prendra place dans notre beau pays (Enfin…). Et il y a vraiment matière à réaliser un chef d’œuvre tel qu’ Assassin’s creed 2 et Assassin’s Creed 3 (le meilleur de la série pour l’instant et selon moi)…

Nouvelle époque signifie bien entendu nouveau protagoniste. Et c’est en la personne d’ Arno Dorian que nous aurons le plaisir de visiter la capital de la France durant l’une des plus importantes périodes de son histoire… La révolution de 1789.

Le jeu offrira une place d’honneur aux acolytes de notre assassin donnant ainsi une vraie personnalité à chacun des membres de la confrérie.

Voici la bande annonce:

Trivette

Licencié de Walker Texas Ranger pour avoir invoqué le nom de Dieu en vain, lassé de sauver la ménagère, a décidé de nous faire l'honneur de publier des news capitales sur ce blog.

Les derniers articles par Trivette (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

4 Responses to Unity… Bientôt

  1. Spi dit :

    J’aime bien les Assassin’s Creed, mais finalement plus pour l’histoire que pour les acrobaties des héros. Je dois déjà être trop vieux pour sauter de maison en villa. 🙂

    Mais celui-ci me donne envie d’y jouer. Ça se passe dans mon pays, dans une ville que je connais un peu et à une époque où de grands changements se sont opérés. Ca va être kiffant de se balader dans un Paris virtuel de la révolution, avec la Bastille toujours debout, avant le remaniement Haussmannien. Et en plus, ça va être beau sur console et magnifique sur PC. Que demander de plus. 😉

  2. erwan421 dit :

    « l’une des plus importanteS périodeS » s’il vous plaît. 🙁

  3. Trivette dit :

    Les fautes sont corrigées « Guillaume Terrien » 😛

  4. Spi dit :

    Une version alternative avec des chatons ^^ :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.