Après Megaupload, Megabox : des artistes bios sans majors ajoutées

La home actuelle de MegaUpload

Vous vous souvenez de MegaUpload ? C’était l’un des service de téléchargement gratuit qui permettait de mettre en ligne des fichiers et de les partager. Après un temps, le site a pris un peu trop d’assurance en proposant carrément du streaming de vidéos piratées et s’est fait méchamment tacler par le gouvernement Américain. Ca a fait frémir ses concurrents, mais la tension retombée, ils sont plus vigoureux et nombreux que jamais.

Depuis, Kim Dotcom le fondateur de MegaUpload réussit habillement à se soustraire à la justice et revient sur le devant de la scène avec un nouveau projet nommé MegaBox. L’idée est toujours de mettre des médias à disposition des internautes, mais cette fois légalement. Le cybercriminel veut éliminer les maisons de production pour reconnecter les artistes directement à leur public. Ca tombe bien, c’est aussi ce que nous voulons.

Sur une chanson vendue 0,99€, 60% vont à la maison de production et au mieux 3% aux auteurs, compositeurs, interprètes (pire que pour un CD). On comprend assez vite que ces malheureux ont tout intérêt à s’auto-produire (beaucoup plus facile avec Internet) , ou à passer par des labels plus généreux (et toucher jusqu’à 70%).

Aujourd’hui, on a déjà pas mal de sites mis en place pour la musique (MyMajorCompagny, Jamendo…), voyons si MegaBox saura s’imposer et défier les majors… légalement. Le pari n’est pas impossible à tenir puisque le site dispose d’arguments solides pour utilisateurs (téléchargements gratos) et artistes (rémunération à 90% des bénéfices). Et je ne parle même pas de la promo faite par les procès récents.

Promotion de MegaBox :

Making of de MegaBox :

Je suis curieux de voir si 1. Kim Dotcom arrive à rester honnête plus de 24h et 2. Si son projet verra le jour légalement et sans qu’on lui mette de bâtons dans les roues. Dans ces cas, ce sera un signal fort pour inviter les auteurs à une forme alternative de production.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire