Tag Archives: google play store

Un bon vrai émulateur de flippers d’arcade !

Il y a prés d’un an maintenant, j’avais découvert un émulateur de flipper super réaliste. C’était la première fois que je voyais des gens s’appliquer à reproduire des pinballs d’arcade de vraies marques avec tous les petits détails. J’avais résumé ça dans l’article Un pinball (flipper) d’arcade sur votre PC.

Depuis, j’ai découvert un autre jeu de flippers via le Google Play Store : Pinball Arcade Free par FarSight Studios que je me suis empressé de le tester sur tablette. Et bien franchement, je ne suis pas déçu. Evidemment, pas question de customiser les tables comme sur Visual Pinball, mais cette fois, le plateau est modélisé en vraie 3D. A noter : je ne pense pas que ce soit très jouable sur un petit écran de téléphone, et il faut déjà une tablette récente pour y jouer correctement.

Tales of the Arabian’s Nights

Question coût, ne vous fiez pas à son nom, le jeu n’est pas réellement gratuit. Vous pourrez télécharger les 16 plateaux disponibles, mais pour jouer une partie complète, il vous faudra les acheter. Arabian’s Night vaut 0,99$, mais les autres peuvent atteindre 4,99$. Le catalogue s’enrichit régulièrement, et aujourd’hui, voici les plateaux disponibles :

  • Tales of the Arabian Nights,
  • Ripley’s Believe It or Not,
  • Black Hole
  • Theatre of Magic,
  • Bride of Pin•Bot,
  • Medieval Madness,
  • Funhouse,
  • Circus Voltaire,
  • Gorgar,
  • Monster Bash,
  • Black Knight,
  • Creature from the Black Lagoon,
  • Taxi
  • Harley Davidson Third Edition
  • Elvira and the Party Monsters
  • Gofers

Le jeu existe également sur console.

J’ai acheté un eBook

Voilà, j’ai sauté le pas et j’ai acheté mon premier livre électronique sur Google Play pour ma petite tablounette. (c’est honteux car j’ai encore un bouquin de Trivette à finir, mais j’ai voulu tester).

C’est l’occasion de rappeler les avantages et inconvénients de tels livres :

Tout d’abord les avantages :

  • Ecran lumineux, lecture indépendante de l’éclairage ambiant.
  • Options d’accessibilité comme l’agrandissement du texte, la recherche, la traduction.
  • Eco friendly. Mais là, j’ai un doute car on changera sûrement souvent de tablette comme de PC…
  • Un peu moins cher.
  • Possibilité d’une expérience multimédia dynamique.
  • Possibilité d’en faire un livre audio grâce à la voix (monocorde) de la synthèse vocale.
  • Toujours disponible dans un endroit centralisé. Au pire, si vous oubliez votre tablette, c’est dispo sur votre téléphone Android avec le même compte.
  • Il existe des livres totalement gratuits (y compris sur les stores).

Puis les inconvénients :

  • Lire sur un écran lumineux peut fatiguer certains yeux.
  • Dépendant de la batterie : « oups, mon livre s’est éteint »
  • Impossibilité aujourd’hui de le prêter (même si dans le futur, des jurisprudences risquent de rendre la chose possible). C’est sans doute le pire…
  • Plus sujet à convoitise dans les transports.
  • Pas le plaisir de porter les 2Kg de papier, de tourner les pages et de sentir la poussière.
  • Pas de standard, pas de lecteur universel, pas de portabilité.
  • Durée de vie dépendante de celle du support et de l’éditeur.

Le prix d’un livre

Je n’ai pas trop parlé du prix car l’arnaque est moins palpable qu’avec la musique. En France, les eBooks seraient 20 à 30% moins chers que les livres papier. Exemple : le prix de Hunger Games est de 17€ et 14€ en format électronique.

Je ne me prononcerai pas fermement sur l’avenir des eBooks car je pensais déjà que les tablettes ne perceraient pas, mais j’imagine (et j’espère) que les deux espèces vont cohabiter.