J’ai testé : le Nexus 5

Voilà, j’ai passé une première journée avec le Nexus 5 et bilan : c’est mon meilleur ami maintenant ! Comment c’est trop de la boulette de pouvoir enfin utiliser un téléphone performant !

Ok, j’ai l’air un peu accroc comme ça, mais vous ne savez pas ! Vous ne savez pas ce que c’est que de vivre avec un Nexus S tout rachitique auquel on a fait une mise à jour vers Android 4 et qui n’était pas du tout assez costaud pour le supporter… Ah ça, après l’upgrade il était vigoureux le pépère, mais il a vite décliné. Au point que je me suis résolu à désinstaller Facebook et Chrome, ne laissant que le minium vital… Et même là, ce petit goret trouvait encore le moyen de se montrer lent ! Bien qu’utilisable, je décidai donc de mettre fin à notre amitié de (p**ain) deux ans lorsque j’appris la sortie imminente de son grand frère, le Nexus 5.

Faut-il passer du Nexus S au 5 ?

Sans hésiter : oui ! Si vous accordez un tant soit peu d’importance au confort, oui ! De toute façon, vous utilisez votre téléphone tous les jours et vous devez déjà maugréer dans votre coin alors allez-y, faites-vous plaiz.

Faut-il passer du Nexus 4 au 5 ?

Je ne suis pas passé par la case Nexus 4 pour la bonne raison que « faut pas déconner non plus », mais je l’ai eu entre les mains et sincèrement, je ne pense pas que ça vaille le coup de changer. Je ne comprend même pas que des gens aient pondu des articles pour se poser la question. Gardez votre 4 les enfants, car en plus il passera sous Android 4.4 d’ici quelques semaines.

Un marketing par le buzz…

Il y a une chose qui m’a bien fait marrer, ce sont les « rumeurs » qui ont grouillé autour du nouveau smartphone de Google. Aujourd’hui, on sait très bien que les fuites, les apparitions éclaires sur des sites de vente et les photos volées font partie d’une politique visant à faire le buzz. Et pourtant, tous les journalistes s’étonnent à chaque fois. C’est pourtant une technique qui se retrouve en permanence depuis 10 ans et qui a fait ses preuves : Google n’a fait aucune publicité avant la sortie du Nexus 5 et pourtant tout le monde le voulait déjà. Facile, pas cher, efficace.

Ce qui m’a marqué lors du passage du S au 5

  • un écran beaucoup plus grand et fin,
  • un dos en plastique doux, effet daim,
  • une interface incroyablement plus fluide !
  • une meilleure intégration de Google Now, une meilleure compréhension du parlé (dommage qu’il n’y ait pas le déclenchement vocal permanent en français).
  • une batterie plus importante (2300 mA au lieu de 1500 mA)
  • une batterie intégrée cette fois, et ça c’est naze.
  • il est toujours impossible d’étendre la mémoire, ça aussi c’est bof.
  • pour une taille plus grande, le poids est assez proche,
  • la 4G, même si Free n’en a pas encore parlé,
  • les 2 ou 3 améliorations de la version4.4 qui ne cassent pas 3 pattes à un canard,
  • une batterie plus longue (mais aussi plus neuve, ça joue pas mal),
  • je n’ai pas eu de kitkat au déballage,
  • le haut-parleur, que j’ai tendance à boucher avec mes doigts sur le 5,
  • je concède à Apple que l’écran est un peu trop grand pour jouer du pouce à une main.

Precious PhoneDernière anecdote, la superette dans laquelle UPS a déposé le Nexus a su bien ménager le suspense quant à savoir s’ils l’avaient planqué dans la remise, au dessus du frigo, dans le derrière de la caissière ou s’il l’avait donné à une cliente Sarenza. On se serait cru à Pâques mais j’ai finalement récupéré le Précieux, ne comptez donc pas me parler avant plusieurs semaines.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire