Pour en finir avec l’art moderne

Monochrome de Whiteman (MoMA)

Mon interrogation va sembler naïve aux initiés, mais je cherche vraiment toujours une réponse à cette question : qu’est-ce que l’art moderne a… d’artistique ?

Wikipedia définit l’art ainsi :

L’art est une activité humaine, le produit de cette activité ou l’idée que l’on s’en fait, s’adressant délibérément aux sens, aux émotions et à l’intellect. On peut dire que l’art est le propre de l’homme, ce qui le distingue au sein de la nature, et que cette activité n’a pas de fonctions clairement définies.

L’art est donc censé susciter une émotion ou stimuler l’intellect. Une oeuvre doit « nous parler », or depuis quelques dizaines d’années, on retrouve des oeuvres telles que celle illustrée ci-dessus. Là, vous m’excuserez, mais en regardant ça, je ressens juste… un grand vide.

Bon, ok, vous allez me dire que la toile n’est pas la seule chose qui compte, la démarche doit être également prise en compte. Et bien vous m’excuserez, mais quand des oeuvres de ce genre commencent à s’amonceler dans les musées, statistiquement, dans le lot, il y a forcément une paire de feignasses qui se cachent derrière « la démarche ».

Du coup, je me dis qu’aujourd’hui, on se retrouve un peu dans la même situation que dans le conte « les habits neufs de l’empereur« . On nous fait juste croire que l’art moderne c’est top, et nous pour pas paraître inculte, on acquiesce.

Alors, à quoi sert ce faux art ? J’imagine que dans des temps où l’art était le fruit d’une poignée de gus, on comptait un Leonard de Vinci ou un Dali par génération. La rareté, c’est facile à coter. Mais de nos jours, alors qu’il en existe un paquet de bons artistes impossible de maintenir des prix, car comment se mettre au dessus du panier quand un infographiste de jeux-vidéos peut faire aussi bien qu’un Van-Gogh ? Pour surnager, le mieux est alors de faire en sorte que le gens ne comprennent pas l’oeuvre et aient l’impression d’être un benêt écrasé par l’aura de l’artiste. Et voilà, on arrive à des oeuvres comme ça :

Jeff intitulera cette oeuvre : « Gallets de la plage de Fort-Mahon »

Et finalement, ce n’est pas nouveau, mais ces conneries perdurent depuis plus de 100 ans avec comme preuve la fameuse histoire de l’âne qui peint. Et puis on notera aussi le clin d’oeil du film Intouchable dans lequel l’art n’est plus qu’un marché sur lequel on peut spéculer.

Vous m’excuserez donc de considérer (par exemple) qu’un Assassin’s Creed 3 est plus de l’art qu’une bête toile peinte en blanc.

Je ne demande qu’à être remis sur le droit chemin par qui saurait m’expliquer ce que cette daubasse a d’artistique :

Euh… La consternation m’envahit d’un coup, là.

N’hésitez pas, c’est sérieux, j’aimerais comprendre ! 😐

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. leblogdalexa dit :

    A partir du moment où on te dit que l’Art ne s’explique pas mais se « vit » à travers tes émotions, facile de faire passer n’importe quoi pour quelque chose d’artistique. Et je suis d’accord avec toi, les jeux vidéos sont pour moi un Art à par entière.
    Ceci dit, l’Art est devenu tellement accessible de nos jours, que tout le monde peut prétendre être un artiste.

    • Spi dit :

      Mais selon la définition, tout le monde peut être un artiste. Nous en sommes en tenant des blogs sur Internet et en nous « adressant délibérément aux sens, aux émotions et à l’intellect. ».

      Johnny est bien chevalier de la légion d’honneur, alors je pense que je peux me proclamer sans honte « artiste ». (d’ailleurs lui aussi se considère artiste, la bonne blague) 😉

      • leblogdalexa dit :

        Tu as raison, nous sommes tous des artistes! Mais alors qu’est-ce qui te différencie de ceux qui sont reconnus mondialement? Qu’est-ce qui fait qu’on devient un artiste reconnu comme tel?

        • Spi dit :

          – Un coup de promo ? Regarde, les 2 be 3 ou les spice girls étaient des « artistes » montés de toutes pièces à coup de matraquage médiatique. Pourtant, les 2 ne 3 c’était quand même en dessous de ce que des groupes amateurs savent faire.

          – L’intérêt du public ? Aujourd’hui, grâce à Internet, le choix de ce qui marche n’est plus entre les mains d’une poignée de marchands mais dans celles du public. Y’a qu’à voir les web-séries amateurs comme Le visiteur du futur.

          – Un concours de circonstances ? Regarde la bio du blogueur Korben sur wikipedia.

          – Il y a plus 200 ans, la rareté ? Des Da Vinci, il y en avait peu à son époque.

          Et au final, parfois du talent et souvent beaucoup de bol, je dirais 🙂

          • leblogdalexa dit :

            Souvent les gens prennent ce qu’on leur propose. Du moins les + de 35 ans. Mais c’est vrai que les jeunes savent où trouver ce qui les intéresse. Va-t-on vers un changement de la machine médiatique? Si c’est le public qui choisit vraiment, alors les références peuvent évoluer également.

          • Spi dit :

            J’ai un espoir secret. Je pense qu’Internet devrait être un droit et qu’il peut-être un formidable outil démocratique.
            Ce que je veux dire, c’est qu’alors que les médias, et le gouvernements ont un rapport unidirectionnel avec le peuple, Internet est le premier média qui met tous les individus au même niveau.
            Du coup, on peut diffuser sur le Net son oeuvre et la soumettre à l’opinion public. C’est comme ça que les web séries amateurs font des cartons aujourd’hui.
            Après, oui, ça va changer, dans quelles mesures, je ne sais pas. Mais ça a déjà commencé. 🙂

          • leblogdalexa dit :

            J’ai une peur secrète. Je pense qu’il va falloir se battre énormément pour qu’internet reste libre. Je pense que sous de faux prétextes (en utilisant la peur par exemple) ils vont réussir à limiter l’accès à ce formidable outil. Cela est déjà le cas dans beaucoup de pays malheureusement.

          • Spi dit :

            En France, il y a quand même une communauté croissante de gens qui oeuvre pour qu’Internet reste libre.
            Le problème, c’est que les vieux qui nous dirigent ne comprennent pas le modèle Internet et d’égalité des gens (pourtant, ils devraient, eux). Là, ils commencent un peu à assimiler la notion de neutralité des réseau. C’est déjà ça. Gardons espoir, jusqu’ici, ça va presque dans le bon sens.
            Prochaine étape : évitons que ces vieux co**ards du CSA ne viennent se mêler du Net. Qu’ils continuent à modérer « plus belle la vie ». Mais je m’emporte… :p

          • leblogdalexa dit :

            Ah mais les vieux comme tu dis n’ont aucun intérêt à laisser internet libre. Ils perdent le contrôle. C’est flippant pour eux. En plus ça va trop vite.

  2. Trivette dit :

    Effectivement… L’art moderne est une chose qui, parfois, semble m’échapper… Je ne suis pas un expert en la matière et je ne me permet pas de dire « c’est nul » ou « sa ne sert à rien »…

    En effet, ayant un parent connaisseur dans plusieurs styles de peinture, j’ai eu parfois l’occasion d’aller à certaines expositions où certains tableaux sont vraiment magnifiques et, je l’avoue, fait naitre un certain plaisir à être observés… (Je conseille particulièrement les expositions au Manoir de Briançon de Criel-Sur-Mer, ou encore les expositions de Mr Richard Biel que je vous laisse découvrir.)

    http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Autour_de_Lens/Carvin_et_Alentours/2011/11/19/article_la-peinture-une-passion-qui-se-vit-pour.shtml

    Ceci dit, en rapport à ton article, je vois que tu n’as rien compris au sujet de la dernière photo. Sa n’est pas un simple bâton rouge sur un socle… C’est un siège!!! Des artistes comme Dave et Patrick Juvet en ont fait l’acquisition… Sa leur fait monter « l’inspiration » :D…

    Bon allez, je plaisante… L’humour est une forme d’art après tout…

    • Spi dit :

      Je ne suis pas un expert non plus, c’est pourquoi je cherche encore des arguments valides pour dire objectivement et sans honte que ces oeuvres : « c’est un peu d’la merde quand même, nan ? »

      Ce qui m’étonne aussi, ce sont les défenseurs de ce type d’art qui s’entêtent à voir des chefs d’oeuvre. Mais avec mon côté bassement terre à terre, je ne peux sans doute pas comprendre. 😉

      Après, je ne suis pas insensible à un tableau. Le MoMA a aussi ces perles avec Dali, van Gogh ou même Picasso (et oui, même lui, car je reconnais quand même qu’il y a un peu de taff et une démarche parfois identifiable).

      Ah, et puis, si Dave aime cette forme d’art, il peut consulter l’article sur ce groupe d’artiste là, la Fistinière. 🙂

  3. stain23 dit :

    Les artistes modernes sont des fainéants de l’imagination. C’est tellement minimaliste, et nécessite si peu de moyens matériels, que l’on peut interpréter cela n’importe comment. Ce n’est pas l’œuvre qui pousse à la réflexion en mettant en scène quelque chose de concret, comme les scènes du peintre Italien Caravage par exemple, mais le spectateur s’efforçant de trouver un sens, et qui se substitue au travail que « l’artiste » moderne s’est refusé de faire part de ses réflexions sous prétexte d’art moderne. (si l’on peut trouver de quoi réfléchir de manière profonde sur des choses aussi absconses que celle en photo dans l’article). En cela, au moins, je pense que l’on peut leur être reconnaissant que nous faire réfléchir par nous mêmes, sans nous présenter des représentations sans interprétations multiples.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.