On a testé : Le Memphis Coffee de Henin-Beaumont

Salut les enfants.  Ce weekend, on a testé l’ouverture du Memphis Coffee, nouvel arrivé sur la zone d’activité d’Henin-Beaumont. Le restaurant se veut une réplique d’un diner’s des années 50 aux USA. Première impression en entrant, l’ambiance est là : les serveuses sont en uniforme kitsch, du Presley passe en boucle sur les téléviseurs, les couleurs sont bien flashies,  on retrouve la « moutarde américaine qui pique pas »… On s’y croirait presque. En ce qui me concerne, je ne suis pas un grand fan de cette déco, mais si vous kiffez, ça vous plaira.

Comment ça se passe là dedans ?

On nous installe sur une banquette 2 personnes, c’est assez confortable mais je n’ai pas trouvé d’endroit pour accrocher mon manteau. Je prends un cocktail en apéro, rien d’inhabituel si ce n’est qu’on nous propose de prendre  une formule refill avec des sodas à volonté.

En entrée, faut avoir faim : que des trucs frits dans les starters. On prendra du spicy cheese et du fried camembert : pas mauvais mon camembert.

Ensuite, on commande un Cheese et un Rocky burger. La serveuse aura oublié de valider notre commande et on devra réclamer 40 minutes après l’entrée. Bon, on pardonne, c’est l’ouverture, il faut bien que tout l’engrenage se rode. Quand nous sommes servis, je suis déçu par la taille ridicule du burger. Le steak est très bon, les frites aussi mais en quantité énorme par rapport a la viande. Le Rocky, c’est au roquefort mais il y a juste quelques dés du précieux fromage dedans. C’est bon, mais clairement pas copieux : ça ne fait pas honneur aux US pour le coup.

Du coup, il nous reste de la place pour un dessert. On prend deux pancakes au sirop d’érable et des brownies. Le tout à l’air maison, mais ce n’est pas le cas de tous les desserts : je pense à la tarte au daim qu’on retrouve chez tous les vendeurs de kebabs.

Le site web

Mon Dieu. Kevin le stagiaire s’est fait plaisir. Si les visuels sont réussis, c’est d’une lourdeur atroce et ça ne marche pas sur tablettes. Les informations sont partielles et difficile d’accès. Il n’y a pas de prix affiché.

Un avis ?

Mitigé. L’accueil est bon si l’on passe outre l’attente de nos plats. Ce qui déçoit, c’est le burger qui ressemble à un empilement d’ingrédients fait sans goût.

Au final, avec boissons, entrée, burger et dessert, vous vous en sortirez pour environ 25€. Pour ce prix, on espère un plat principal plus copieux, d’autant qu’ils se vantent d’une « très forte rentabilité« .

Est-ce que j’y retournerai ? Hmmm, peut être mais pas à mon initiative. D’autres restaus font des burgers aussi bons (et plus maousses) dans une ambiance que je préfère. Mais notez que ce n’est pas le cas des burgers angus du Beers & co d’à côté qui sont franchement dégueulasses.

Bon ap’, Spi. 😉

Publié le 24/02/2013 et archivé le 24/03/2013. Article original publié sur Le Chaudron Fumant.

Edition du 27/03/2013 : Depuis cet article, d’autres retours vont dans le même sens, mettant toujours en avant la piètre qualité du service et la quantité de viande un peu chiche. Jetez un oeil à Memphis Coffee à HENIN-BEAUMONT (P2/P4) Passe ton chemin ou mange ta main !

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire