J’ai vu Fast & Furious 7 : Spoilers

Voilà, voilà, j’ai vu Fast & Furious 7… Et j’admets que je ne me suis pas endormi pendant la séance. Il y avait trop de bruit…

C’est bon, je plaisannnnte ! Je préfère le préciser avant d’avoir encore des commentaires de l’élite littéraire comme le dernier « sale jambon tu pu du cul de critiquer comme sa ». Et puis franchement, c’était tout à fait regardable et bien plus agréable qu’une lobotomie à la chignole.

On retrouve dans ce film les ingrédients habituels du succès populaire du blockbuster qui tâche : de l’action, du rire, des biceps, un black rigolo, le respect, les balls de Toretto, des gros calibres, des grosses voitures, des gros seins, des cascades et un tas d’autres trucs qui suintent l’adrénaline et la testostérone. De quoi faire kiffer l’ados pré-pubert qui sommeille en moi.

Toutefois, rien d’original. Ca ne mérite pas une note de 4,3 / 5 sur Allocine. On en est tout de même à 7 épisodes et Vin a du mal à se renouveler sans renchérir en effets spéciaux. Au début ça parlait de voitures et ça a vite drifté vers le film de SF… J’ai donc une question : Vin, qu’est-ce que tu fous ? C’était déjà difficile quand faute d’idée tu as voulu tirer un coffre fort de 16T avec ta Punto tunée, j’ai accepté lorsque tu as ramené tes copains avec des tanks, mais là tu abuses un petit peu : ça devient n’importe quoi. La prochaine fois, qu’est-ce que tu vas nous pondre pour nous impressionner ? Un Chuck Norris à roulettes ? Un saut dans le vide depuis l’Enterprise ? Des voitures Transformers ? Une Renault 19 Chamade avec spoiler ?

Dire qu’on croyait qu’on pouvait pas faire mieux, hein ? Brian O’Conner.

Renault 19

Un climatiseur Renault.

Je vous résume un peu le film (sans plus de spoil que la bande annonce) :

Beuuaaah !

Ou de façon plus complète :

L’équipe de Baboulinet blesse un méchant, son frère qui n’est autre que Jason Tatane veut le venger. Il attaque donc l’équipe de F&F et leur fait mal au chinois. Baboulinet veut à son tour le venger mais il ne sait pas où trouver Jason qui s’est barré. C’est alors que le gouvernement qui attendait dans un coin sombre arrive comme une fleur et lui propose de récupérer pour eux l’Oeil de Dieu, un gadget du Shield capable de trouver tout le monde à partir des réseaux, des smartphones, des théières marocaines et autres objets de pointe. Baboulinet qui aura le droit de s’en servir accepte dans le but de trouver Jason. Or Jason les suit pour les empêcher de l’obtenir… Je vous laisse un peu de temps pour vous rappeler pourquoi ils cherchent l’oeil… Voilà, vous avez compris, ça pouvait être torché en 30 minutes.

Vin Diesel est convaincu que ce film mérite l’oscar du meilleur film. Vous vous en ferez l’idée que vous voulez, mais même si les sentiments de Vin Diesel pour Paul sont sincères, ça n’empêche pas que sa mort a clairement propulsé le film.

Bref, c’était sympa mais maintenant je retourne drifter à bord de ma Twingo.

Si les scènes d’actions étaient réalistes :

Qui est Baboulinet ?

Et la bande annonce :

Crédit photo : The Jacky Touch. Et comme disait Paul : #Yolo !

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire