Tag Archives: incivilité

L’enfant Roi m’emmerde.

C’est bizarre, je n’ai jamais écrit sur ce sujet qui pourtant m’exaspère depuis toujours. Quitte à passer pour un déviant (haha, j’en suis déjà un), je vais vous causer de ces gamins qu’on laisse tout faire et que l’on ne doit surtout pas toucher. Jamais !

D’abord, sachez que je n’ai pas d’enfant donc « je ne peux pas comprendre ». Ah ça, l’objectivité est sans doute l’apanage des parents. Hmmmff. Tiens, je sens que la suite va sonner « vieille fille aigrie ».

Ce qui m’a décidé à déverser un peu de haine sur le blog, c’est une petite histoire qui m’est arrivée récemment au cinéma. Il arrive parfois qu’il y ait des ados un peu bruyants dans la salle. Ce sont des ados, on leur pardonne, mais pour récupérer un peu de calme, il suffit de faire sa grosse voix et (curieusement), dans 90% des cas, ça suffit à calmer les petits merd… chérubins. Par contre, la dernière fois, un couple avait emmené sa gamine de 3 ans (max) voir Avengers à la séance de 22h. Elle a braillé pendant une demi-heure avant que je ne me décide à la cogn… à aller voir les parents pour leur dire texto : « Bonsoir, excusez-moi, mais votre fille parle depuis le début du film et c’est extrêmement pénible ». Que n’avais-je pas dit là ! Et voilà, le splendide, le magnifique, l’inébranlable argument : « Mais c’est une enfant » !

Là, impossible de raisonner car en 3 mots, le père de famille a rendu impossible toute argumentation. Après un monologue agressif d’une minute (tutoiement inside) qui laissait entendre que j’étais un monstre, j’ai conclu par : « écoutez, faites-ce que vous voulez ». Le but étant de récupérer un peu de tranquillité, je ne vais pas faire pire que mieux en provoquant un « bon » père de famille. Mais il semble que j’ai fait des émules parmi ses voisins puisque peu après la personne a emmené sa fille dans le couloir pendant 10 minutes avant de revenir silencieusement.

Alors maintenant question, à vos copies : est-ce que j’ai bien fait ? Personnellement, je suis persuadé que oui, puisque j’ai permis à une partie de la salle de profiter du film dans un silence relatif. Et je ne pense pas que l’argument « c’est un enfant » soit valable une seule seconde. Pire, je pense que les parents se cachent derrière ce « joker » bien trop commode. Et ça, ça me gave.

Et puis le fait de réagir à l’instinct : « je protège ma fille et je montre les dents », c’est primaire comme réaction. Je suis persuadé que la personne qui m’a traité de con dans l’article 3 fillettes tuées sur l’autoroute A7, et si c’était juste leur faute ? serait bien d’accord pour me traiter aussi de monstre ici aussi (après avoir fait bouillir son neurone)…

Pour moi :

  1. On emmène pas un gamin de 3 ans voir un film qui se termine à passé minuit.
  2. On emmène pas un gamin de 3 ans voir un film violent avec 3 morts à la minute.
  3. Si on décide de l’emmener, on veille sur lui et on s’assure qu’il n’importune pas les autres
  4. Au pire, on sort avec par respect du public.

En France, dans les années 2000, on ne touche pas à un enfant. On ne le gifle pas, on ne le fesse pas, on ne le gronde pas, on ne lui inculque aucune valeur (l’écôle le fera) parce que ça pourrait nuire à son développement.

Mais je ne suis pas parent, je ne peux pas comprendre. 🙁