Exposition : les dessins du studio Ghibli

Bonjour les amis ! Ce weekend nous avons fait un saut à Paris et visité l’exposition « Les dessins du studio Ghibli » chez Art Ludique.

C’est agréable de voir qu’un genre dédaigné il y a 10 ans* est aujourd’hui exposé dans la capitale. Les dessins animés japonais ont longtemps eu mauvaise presse en France car réduits à la violence. Pourtant, comme parmi les films français, le panel de genre est très large et ne se limite pas à Ken le survivant. Il était vraiment temps qu’en France on nous fasse découvrir les maîtres de l’animation japonaise. Cette expo tombe donc à pic. Voici les souvenirs que je garderai :

1. J’y pense puis jibli.

Logo GhiblyCa fait plus de 15 ans que je parle du studio en faisant l’apologie de ses films d’animation et aujourd’hui, j’apprends que ça se prononce « jibli ». Nan mais zut quoi, pourquoi personne ne m’a jamais corrigé…? C’est un peu comme quand tout le monde prononçait « Metal Gear » « métal gire » : v’là un truc qui doit bien faire marrer les japonais.

2. Bimbo ça veut dire « petit »

Contre toute attente, Mimie Mathy est une bimbo au japon. Bah, Mireille Mathieu est bien une chanteuse en Russie.

3. Une expo intéressante

Hayao Miyazaki

Hayao Miyazaki

Bien sûr, si vous n’aimez pas Ghibli, ce paragraphe vous sera aussi utile qu’un cure dent à une poule, passez alors votre chemin. Mais si vous êtes fan, pensez  à venir avant la cohue de l’après midi. Des gens ont dû attendre 1 à 2 heures à l’extérieur vers 15h alors qu’à 13h on a patienté 5 minutes.

L’exposition en elle-même est super intéressante pour qui s’intéresse un peu aux techniques d’animation. On vous explique le processus de création démarrant dans la tête de Miyazaki jusqu’à votre cinéma et on se focalise surtout sur les layouts**, ces dessins réalisés entre le storyboard (qui campe l’histoire globale) et l’animation. Il y en a des centaines exposées, c’est impressionnant. Et puis c’est vraiment sympa de voir les croquis des dessins animés qu’on a adorés, d’autant que plusieurs sont signés par Miyazaki himself. 😉

Lors de votre visite, armé de votre audio-guide, vous passerez à travers les salles dédiées aux différentes oeuvres du studio (y compris la dernière : Souvenirs de Marnie) et vous savourerez les petites anecdotes. L’air de rien, votre balade pourra durer deux heures avant de se finir par une bonne surprise (mais pas de spoil 😉 ) et une boutique très chère et un peu décevante.

Quelques oeuvres de Ghibly

4. Etude de la défécation d’un parasite sociétal

Pendant ma trépidante vie, j’ai eu des questions existentielles à me poser comme : mais où donc les SDF font-ils leurs besoins ? Dimanche j’ai eu la réponse et c’est un peu comme les tours de magie : quand on connaît la vérité, l’enchantement disparaît, ça gâche tout. Ainsi, j’aurai dans ma tête pendant le restant de ma vie, l’image de ce SDF en train de démouler un cake entre deux voitures, le cigare aux lèvres. Et comme il n’y a pas de raison pour que je sois le seul trauma, je vous laisse avec cette image mentale pour l’après midi. Bisous.


 Notes :

  • * : Le Château dans le ciel est sorti au Japon en 1986 et en France en… 2003.
  • ** : L’illustration de cet article est d’ailleurs un layout du Voyage de Chihiro.

A lire aussi :

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

2 Responses to Exposition : les dessins du studio Ghibli

  1. eddymalou dit :

    L’expression n’est pas « tombe à pique » mais « tombe à pic » – ce qui est un peu plus logique quand même. Et c’est Mimie, pas Mimi. ^^ [/GrammarNazi]
    J’ai vu un beau jeu de mot dans ton article, mais je sais plus lequel c’est, je l’ai iblié.

    • Spi dit :

      > Merci, gentil soldat de la grammaire extrême (c’est genre ma grammaire fait du vélo).
      > D’façon, elle est pas mimie non plus. 😛
      > Ohohoho !

Laisser un commentaire