Mais où est Charlie ? #JeSuisCharlie

Quelle claque en ce début d’après-midi du 7 janvier. Cabu, Charb, Wolinski, Tignous, tous nous ont quittés, exécutés avec barbarie dans les locaux de Charlie Hebdo. Evidemment, nos pensées vont aux victimes et aux familles endeuillées.

Je n’ai pas envie de commenter ce qu’il s’est passé, la presse s’en chargera très bien mais je voulais toutefois vous faire remarquer deux trucs :

1. Un défenseur de la liberté d’expression est à terre

Outre le drame qui s’est joué, c’est la liberté d’expression qui est mise à mal, car le passe-temps de Charlie, c’était bien de repousser ses limites. Et c’était une bonne chose que quelqu’un s’en charge, surtout qu’elle est régulièrement attaquée.

Mais maintenant, qui va prendre le relais ? Qui sera aussi irrévérencieux et qui nous indignera ? Qui va ouvrir sa grande gueule ? J’espère que ce n’est pas juste fini, car on a besoin d’un peu de déviance bien crade pour tester la démocratie. Seulement, maintenant, faut oser.

2. Un climat propice à l’amalgame

Le drame a suscité des réactions diverses. Si certains décérébrés trouvent que « c’est bien fait », d’autres se sont galvanisés autour du tag « #JeSuisCharlie » pour rappeler que la France est un pays de liberté et que nous défendons le droit de s’exprimer librement.

Et puis, il en est d’autres encore qui se laissent gangrener par la haine du musulman. Car faire l’amalgame entre musulman et terroriste est facile : au moins, on peut les cataloguer au physique. C’est sûr, c’est moins effrayant que de penser qu’un roux converti à l’islam radical peut faire sauter votre station de métro… Je ne peux pas laisser dire que les musulmans sont tous des terroristes, comme je ne peux pas laisser dire que tous les nordistes sont des pédophiles. Désolé, mais ce n’est pas aussi évident. Si ça l’était, on aurait des camps de concentration préventifs…

Franchement, je n’aime pas les religions. C’est caca, c’est un outil de manipulation des foules d’un autre âge. Mais ça fonctionne tellement bien qu’on doit faire avec encore aujourd’hui. Alors faisons preuve d’un peu de tolérance et ne succombons pas trop à nos instincts. Car vous êtes d’accord que la plupart des gens aspirent juste à une vie paisible, non ?

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.