Je ne signerai pas la pétition de RedList

Tous pirates !

RedListUltimate.be est un site de partage de liens vers des contenus (essentiellement) piratés qui ne sont pas hébergé chez lui. Ils sont uploadés par de vilains pirates sur des sites de partage (genre MegaUpload) qui référencent ensuite leur butin chez RedList. Le site peut alors se targuer de l’argument : « sé panou kon héberge ! ». Argument léger, mais qui reste valide : le site est juste un annuaire et ne contient rien d’illégal. Pourtant, ça ne l’empêche pas de se prendre une BAF dans la chetron par l’ALPA et la SACEM qui ne semblent pas être d’accord. Un léger malentendu qui pourrait coûter jusque 550 000 € au proprio RedArche (que pour l’occasion, je rebaptise « RedArse ». Haha.).

L’espoir des majors, c’est que même si RedArche risque quetchi, le coup asséné fera du mal au site et perturbera le téléchargement illégal (c’est beau, l’innocence). Jusqu’ici, rien de nouveau dans les procédures : le jeu du chat et de la souris perdure. Mais il y a tout de même une petite nouveauté car des membres du site ont mis en ligne une pétition dont voici un amusant extrait :

les liens permettant d’accéder à des fichiers sur les hébergeurs ne sont pas de la responsabilité des sites warez et ne sont en aucun cas contraires à la loi. Faisons de Redlist un exemple pour les prochains sur la liste des ayants droit, élevons-nous maintenant et sans plus attendre contre une politique totalement inacceptable! Faisons en sorte que Redlist continue d’exister en tant que base de données et que Redarche n’ait aucune sanction pour le délit dont on l’accuse injustement et qui est non fondé ! […] Le combat c’est maintenant ! […] Ce combat, ce n’est pas seulement pour sauver Redlist, c’est pour sauver la culture web.

Ouais, ouais, ouais. Baratin. C’est bien beau de défendre une cause, mais encore faut-il ne pas le faire aveuglément. La liberté d’expression, la neutralité du net, l’interdiction du flicage, ok. Mais franchement, défendre un site de warez, parce que la loi est sympa, faut avoir un sacré aplomb, des corones de taureau et la cervelle de Diam’s. C’est juste con, voire contre productif pour des associations comme la Quadrature du Net qui essayent de faire un taff sérieux pour sensibiliser à la libéralisation du partage de la culture.

Moi aussi je trouve dommage que RedList ferme, mais c’est comme quand votre dealer de teusch local se fait mettre en tôle : vous allez manifester devant Fleury-Mérogis ? Ben non, vous cherchez un autre dealer. Donc, une pétition ? Mouahaha ! Allez petit, va ramasser ton savon en prison.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Les derniers articles par Spi (tout voir)

Commentaires FaceBook

commentaires

One Response to Je ne signerai pas la pétition de RedList

  1. Spi dit :

    A lire aujourd’hui, les supers commentaires de Libertyland et Redlist :
    http://www.red-list.tv/news/21/
    http://www.libertyland.tv/blog/liberty-land-soutient-red-list-2070.htm

    Morceau choisi :
    « Avez-vous vu le coût de la vie ? Préférez-vous que les gens arrêtent de manger plutôt que de télécharger ? Car disons les choses : vu le prix des DVDs, il est impossible de se payer un DVD tous les jours !  »
    Hilarant, j’vous disais. A DVD a day, keeps the doctor away. 🙂
    Sauf que ça ridiculise le sujet de la diffusion numérique en France…

Laisser un commentaire