Un peu de recul sur sa communauté ne fait pas de mal.

Quand on appartient à une communauté, on a tendance à la défendre avec son coeur et à l’encontre la raison. Certains diront que c’est beau de defendre quelque chose avec ses tripes, moi je pense que sans réflexion, c’est juste stupide.

Des exemples de communautarisme, il y en a des milliers : quand on fait partie de quelque chose, on le défend : le moins patriote d’entre-nous se surprendra même à défendre la France lors d’une discussion avec des étrangers. Ici, je vous propose de nous arrêter sur les végétariens, puisque c’est le sujet du moment et qu’ils fleurissent un peu partout autour de moi (coucou 🙂 ). Mais ç’aurait tout aussi bien pu être des féministes, un groupe religieux à la mode, les chasseurs, les syndicats, le pays ou que sais-je encore. Ce qui m’a fait penser à cet article c’est un post de Flo qui nous avait remonté un article critique à l’égard d’une comédienne (dont je ne ferai pas la promo) qui se moque des végétariens.

En l’occurrence, le show n’a pas été du tout apprécié par l’auteur de l’article, Nicolaï qui dit : « Naïvement, je n’aurai jamais cru que des personnes s’opposant à des meurtres soient un jour qualifiés d’intégristes« . Et voilà Nicolaï, tu as déjà merdé. Je suppose que si tu écris des articles, c’est pour inciter les gens à ne plus manger de viande, à « rejoindre ton camp » et là tu les braques. En lisant ça, je comprends que tu me traites de meurtrier car je mange de la viande et ce n’est pas comme ça que tu me sensibiliseras à ta cause. Dis moi plutôt comme Lili que je vivrai dix ans de plus (1) et là je suis intéressé. As-tu remarqué que les publicités ne traitent pas les gens qui ne trient pas de salopards ? As-tu noté que même les fumeurs ne sont pas sectarisés et qu’on leur propose plutôt de les aider ? As-tu remarqué que même le FN change sa communication et dissimule ses messages de haine pour être considéré par tout le monde ? Car Nico, tu ne convaincras personne en insultant tes lecteurs. Et pire : la comédienne te remercie pour la publicité que tu lui as offerte, c’est pile ce qu’elle attendait de toi.

ReligionNico dit aussi : « Et si on se moquait des musulmans ? Là ça ne passerait pas bien sûr. » C’est à dire que si l’on imagine que les veggies sont de gentils hippies, on imagine tout autant que les pratiquants d’une religion ne plaisantent pas tous avec. Entre un principe de vie et un truc que des gens mettent au-dessus de leur propre vie, on voit que l’un des groupes est plus à même d’être chafouiné.

Cela dit, les communautés doivent savoir accepter la moquerie et la critique. En Europe, on prône la tolérance et la liberté d’expression (un minimum). Et heureusement, sinon couic les Guignols et Charlie Hebdo ! Il faut donc savoir être tolérant. Si quelqu’un dessine un prophète ou dit qu’un végétarien est une chèvre, il faut savoir faire preuve de tolérance et l’accepter. Tout comme j’accepte qu’on me traite de « pédophile chômeur consanguin » (jusqu’à le revendiquer mais ce n’est pas le sujet 😉 ). Tu sais suffisamment qui tu es et tu crois assez en tes valeurs pour savoir prendre du recul et ne pas céder à la tentation de tomber dans le piège de ta copine la comédienne.

Sache, Nicolaï que tu n’aides pas tes camarades car la communauté végétarienne n’est pas perçue comme elle le devrait : comme des gens sages qui mangent sain, non. Malheureusement, vous êtes vus comme des relous qui culpabilisent les carnassiers en publiant des articles extrémistes qui dénigrent l’Homme et affichent la souffrance des animaux plus que de raison. Tu ne détiens pas une vérité que tu dois faire appliquer coûte que coûte, Nicolaï. Ca, ça s’appelle une croisade. Et convertir de force des gens, ça se passe toujours mal. Si l’on pense que les végétariens sont des gens qui acquièrent suffisamment de sagesse et d’empathie pour refuser de manger de la viande, ils doivent être aussi suffisamment malins pour faire passer le message en douceur. C’est en tout cas comme ça que je le vois.

Et enfin Nicolaï rappelle-toi que ton groupe n’est pas homogène. Comme partout, certains végétariens vont uniquement réfléchir avec le coeur et suivre aveuglément une doctrine (2) : des moutons stupides qui ne s’engagent que parce que les animaux sont mignons et qu’ils sont déçus des Hommes. Ceux là, je ne veux jamais voir leur traces au gouvernement. Et puis il y a ceux qui sont devenus végétariens suite à une réflexion personnelle. Ceux qui sont suffisamment malins pour nous convaincre sur le ton de la discussion entre personnes intelligentes. Il y a les mêmes divisions dans notre groupe de carnassiers.

En ce qui me concerne, j’entends votre discours. Et si je décide de réduire ma consommation de viande, ce ne sera pas parce qu’on m’a forcé la main, mais parce que je discute avec des gens ouverts avec qui je peux faire cheminer ma réflexion. Moi non plus, je n’ai pas toutes les réponses.

Là je me focalise sur l’article d’un végétarien outré pour donner mon avis sur le recul qu’on doit toujours avoir, mais je pense que c’est tout aussi vrai pour n’importe quel membre d’une communauté qui se sent attaqué. J’espère que nous, nous sommes assez malins pour discuter en gentlemen de ces sujets (3). 😉

Bisous. Spi.


(1) : même si certains arguments attribuent faussement la longévité au végétarisme…
(2) : Comme avec la manif pour tous – c’est d’actualité – qui n’oppose pas d’argument valable à part le conservatisme.
(3) : Lire les commentaires savoureux de : 3 fillettes tuées sur l’autoroute A7, et si c’était juste leur faute ?

A voir aussi sur les communautés :

Petite pub pour la communauté de Flo sur laquelle vous aurez le loisir de poursuivre ces discussions : Stop being a sheep.

Spi

Tombé de l'arbre de l'évolution, tente vainement de rattraper son retard. Se rassure en surfant sur les skyblogs.

Commentaires FaceBook

commentaires

4 Responses to Un peu de recul sur sa communauté ne fait pas de mal.

  1. […] viande ne suffit pas, bande de baltringues ! »). Et c’est bien dommage car je le répète : vous nuisez à votre cause quand vous faites ça. On ne fait pas comprendre les maths à un […]

  2. Lisa dit :

    Et que faire quand un non-vegan attaque un vegan frontalement ? Doit-on se défendre ou rester stoïque devant leur agressivité ? Dans les deux cas on perd : quand je me défends, on me dit « ah tu vois tu es agressive » (même si je ne fais que répondre) et si je ne réponds pas, je me fais troller interminablement (et y en a un certain nombre qui en ont sous la pédale).
    Et oui, parfois je me fais agresser alors que je n’ai rien demandé à personne parce que « oh là là mais quelle extrémiste, c’est sectaire ce que tu fais » et parce que le fait que je ne mette pas de viande dans mon assiette signifie que FORCEMENT je meurs d’envie d’en débattre avec le premier venu pendant des heures à me faire traiter d’esclavagiste décérébrée (véridique). Et oui, ça arrive très, très souvent…

  3. Spi dit :

    Dans l’article je constate que l’agressivité ne vend pas au carnivore. Etant végane, tu es dans une position différente : on ne t’agresse probablement pas pour te convaincre mais parce que tu es différente et que les gens trouvent ta philosophie ridicule. Je le sais, c’est ce que je pensais. 🙂

    Perso, je réagirait comme ça :

    Soit tu as affaire à un troll et à ce moment, autant abandonner tout de suite. Soit tu peux essayer de convaincre le bougre car vous avez de bons arguments.

    Sur Internet, tu n’es pas obligée de répondre toute de suite, voire jamais. Alors autant prendre le temps de méditer à ton éventuelle réponse. Dans la vraie vie, c’est moins facile, être spontané c’est un don de politicien. 🙂

    Tiens, pense à la communauté gay. Regarde le temps qu’elle met à se faire tolérer. J’ai peur que l’incompréhension soit ton lot pour encore un moment. Après, est-ce que tu veux essayer d’expliquer aux gens ou pas, c’est ton choix.

    Certains diront que défendre une cause, c’est aussi une satisfaction qui compense. 🙂

  4. Robin dit :

    Tout à fait le fond de ma pensée quand j’ai vu ce gars là. L’extrémisme n’arrangera jamais les choses et le bon vieil argument de la viande qui rendrait agressive toute personne qui en mange ne tient absolument pas (ou alors Nicolaï en mange juste avant d’écrire articles et commentaires). ^^

Laisser un commentaire