Tag Archives: ACTA

La Neutralité du Net entre dans les moeurs.

For we are the PeopleAprès le rejet de l’Acta, l’Europe montre sa volonté de conserver un Net libre de toute étreinte pouvant dériver vers un bridage contraire à la liberté d’expression.

Ca s’est passé il y a quelques jours :

Les députés européens ont largement adopté le rapport sur « une stratégie pour la liberté numérique dans la politique étrangère de l’Union ». Après le rejet d’ACTA, le Parlement souhaite aujourd’hui une nouvelle approche en matière de droit d’auteur, spécialement dans le cadre d’accords commerciaux, afin de mettre un terme à la spirale répressive qui a caractérisé la politique de l’UE ces dernières années. Le Parlement insiste également sur la nécessité de renforcer les contrôles à l’exportation des technologies de censure et de surveillance. Par ailleurs, les députés réitèrent leurs critiques à propos de la reprise en main de la gouvernance d’Internet par les gouvernements (ce qui vient à point nommé puisque la rencontre du WCIT 2012 se déroule en ce moment même à Dubaï).

Finalement — et il s’agit probablement de l’aspect le plus important du texte — le Parlement réclame à nouveau une réglementation européenne en matière de neutralité du Net afin de protéger son architecture décentralisée et la liberté de communication de ses utilisateurs. Un autre rapport sur « l’achèvement du marché unique numérique », également adopté aujourd’hui, « appelle la Commission à proposer une législation visant à assurer la neutralité du réseau », et l’invite à mettre un terme à sa politique attentiste et inefficace.

Article complet sur La Quadrature du Net.

 

La France prem’s en europe sur la censure du Net.

En mars 2011, je rédigeais un article qui relayait l’analyse de Reporters sans Frontières sur la censure dans le monde. Avec une surprise plus ou moins grande, on y découvrait l’entrée de la France dans la catégorie « sous surveillance ». Merci à Hadopi et Loppsi pour l’obtention cette distinction.

Cette année encore, la France est le petit point rouge au milieu de l’Europe.

Carte de la cyber-censure - Reporters Sans Frontières.

Carte de la cyber-censure - Reporters Sans Frontières 2012.

Et pour rappel, voici la carte de 2011 :

Carte de la cyber-censure - Reporters Sans Frontières 2011.

Carte de la cyber-censure - Reporters Sans Frontières 2011.

Pour plus d’informations, lire l’article de RSF : Entre surveillance et filtrage, la brèche ténue des net-citoyens.

Superbe !

Magnifique paysage 🙂

Ce mois-ci, c’est black march.

En mars. N’achetez pas de disque. Ne téléchargez pas de musique légale ou non. N’allez pas au cinéma. N’achetez pas de DVD ou de jeux vidéo. N’achetez pas de livre ou de magazine.

Plus d’information (en français)

L’appel au boycott étant interdit en France, agissez selon votre conscience 🙂

Et pendant ce temps, ACTA rampe jusqu’au Parlement Européen.

Ceci est un relais de l’article sur l’ACTA de la Quadrature du Net.

ACTA est une offensive de plus contre le partage de la culture sur Internet. ACTA (pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement ou accord commercial anti-contrefaçon) est un accord négocié secrètement de 2007 à 2010 par un petit « club » de pays (39 pays, dont les 27 de l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, etc). Négocié plutôt que débattu démocratiquement, ACTA contourne les parlements et les organisations internationales pour imposer une logique répressive dictée par les industries du divertissement.

ACTA créerait de nouvelles sanctions pénales forçant les acteurs de l’Internet à surveiller et à censurer les communications en ligne. Cet accord est donc une menace majeure pour la liberté d’expression en ligne et est porteur d’insécurité juridique pour les entreprises de l’Internet. Au nom du droit des marques et des brevets, il pourrait également freiner l’accès aux médicaments génériques dans les pays pauvres.

Le Parlement européen a désormais une occasion ultime de rejeter l’ACTA.