Tag Archives: évéole

Eveole, ces sacrés co[quins]

Parler de Douai a tendance à me faire déverser des torrents de fiel. Je n’ai déjà aucune estime pour ces en[joués] d’Eveole, et chaque weekend que je passe dans le Nord me donne encore plus de raisons de vouloir les démembrer à la petite cuillère. Pourquoi tant de haine ?

Horraires Eveole Dimanche

Horaires (des conducteurs) du dimanche

Tout d’abord, on ne peut pas compter sur Eveole. Même s’il y a désormais des indicateurs qui préviennent du délai avant arrivée du « tram » aux arrêts, il n’est pas possible de les voir sur leur site web. En plus, les horaires indiqués sur les fascicules sont parfois mal suivis, et ce même le dimanche alors qu’il n’y a que très peu de bus. Cerise sur le gâteaux, les suppressions de véhicules qui ne peuvent plus circuler à cause de pannes à répétitions.

Aujourd’hui, challenge ! Je dois prendre le bus tram pour aller prendre mon TGV. La dernière fois, il est passé avec 20 minutes de retard, un dimanche ! Pourtant il n’y a que 2 bus par heure et ils roulent sur voie propre ! Magie d’Eveole ! Mais je comprends mieux depuis hier. Les trams s’arrêtent tailler une bavette à certains arrêts ou grillent allègrement des feux rouges. Ces gens me sortent par les yeux.

Je me demandais si je prendrais un billet. Mais certains se sont amusés à faire un rapide calcul : il est plus intéressant de frauder plutôt que de payer ses tickets, ça revient moins cher sur un mois avec des aller-retours quotidiens. Et puis, on ne peut même pas prendre de billet à bord : tous les inconvénients du tram sans les avantages…

Je mettrai une dernière couche en vous rappelant la grève honteuse menée par ces en[figuramificu]lés : Fin de la grève rigolote d’Evéole à Douai.

Vous savez quoi ? Cette après midi, je prends mon sac et je vais faire les 6 Km qui me séparent de la gare à pieds. Au moins, j’arriverai à l’heure.

Fin de la grève rigolote d’Evéole à Douai

Et voilà. Après 5 jours de grève, un accord a été trouvé avec la direction d’Evéole. Moi, ce qui me fait bien rire (enfin, depuis que je n’habite plus la région), ce sont les revendications et la mesquinerie déployée par les employés d’Evéole. Je vous laisse juger par vous-même en lisant les extraits ci-dessous.

Je vous remets ici un extrait de l’article vers lequel nous a dirigé mon Mr Evéole ^^ :

Les syndicalistes CFDT insistent : leurs revendications ne concernent ni les conditions salariales ni le temps de travail. Les représentants des salariés réclamaient un meilleur dialogue social, quatre conducteurs supplémentaires, trois emplois en plus pour la maintenance des bus, l’acquisition d’une quinzaine de nouveaux véhicules sur deux ans, des garanties sur leurs acquis sociaux suite à un changement de statut, la rénovation des douches, et des moyens pour une meilleure gestion de l’ordonnancement (la gestion des plannings des conducteurs).

Source : L’Observateur du Douaisis.

Une partie des grévistes d’Évéole a bloqué hier le dépôt de bus, empêchant ainsi toute desserte. La surprise, c’est qu’aucun conducteur n’était en grève. Une feinte. Pour ne pas perdre le double salaire du dimanche, la CFDT a demandé aux conducteurs grévistes de se présenter normalement pour assurer leur service. Mais le dépôt étant bloqué, ils n’ont pas pu circuler, comme les non-grévistes, mais toucheront leur double journée.

Source : La Voix du Nord.

Je suis bouche bée. Alors que la région se désagrège petit à petit, ces gens font grève pour rénover leurs douches. Pire, ils bloquent illégalement l’accès au dépôt. Pire du pire, ils font preuve de malhonnêteté pour conserver le salaire plein des conducteurs. De telles actions auraient été insupportables de la part du patronnât.

Le résultat de tout ça, c’est qu’ils ont sans doute eu gain de cause sur certains sujets, mais c’est aussi une image déplorable pour Eveole qui peine à renaître de ses cendres.

Sur un autre sujet, ce qui me fait moins rire aussi c’est ceci :

[Les grèviste SNCF] veulent marquer leur territoire face à une nouvelle administration. Les syndicats de la SNCF appellent à la grève jeudi, un premier avertissement pour signifier au patron de l’entreprise publique et au gouvernement que les cheminots feront entendre leur voix dans la future réforme de la gouvernance du système ferroviaire.

Source : Le Parisien.

Alors moi j’ai plusieurs remarques :

  • Pourquoi ce sont toujours les mêmes qui font grève ?
  • Pourquoi a des moments super relous ?
  • Pour moi, une grève doit être un levier fort pour inciter l’entreprise à prendre en compte des revendications importantes. Amis d’Evéole, sachez-le, vous décrédibilisez le droit de grève et vous ridiculisez. J’espère que tout le monde est bien conscient de ça et que personne ne va vous excuser à cause d’une pseudo solidarité qui vous serait due.

Cherche bon sens désespérément…

Le tramway de Douai n’est pas mort, quelques news de sa résurrection

Le tram reprend des couleurs

Ca fait un moment que je n’avais pas causé du seul, de l’unique, du merveilleux tramway de Douai. C’est normal, on le cachait un peu comme un rejeton honteux tellement sa mise en service fut un foirage monumental. D’abord, Douai a été remodelé pour être inaccessible aux voitures, puis la ville est restée sans alternative, le tram traînant à se faire homologuer. Quand enfin, le premier bus en voie propre arrive sur « rails », le mal est fait. La ville est désertée, les commerces ferment en série.

Mais quand on a touché le fond, on ne peut que se relever (ou y crever bêtement). C’est ainsi que je m’étais résigné à ce que le tram pourrisse lentement, ne desservant que les arrêts de Douai à Guesnain, sans guidage automatique : un gros bus hors de prix en somme.

Mais la lumière revient. C’est Nathan, un fan de la première heure qui tient ce qui est peut-être le dernier lieu d’information sur le sujet. Voici le résumé de nos échanges qui méritaient bien d’être présentés dans un article vu l’exhaustivité de ses réponses.

Le tram roulera-t-il un jour en auto-guidé ? 

Je pensais que la société hollandaise avait fait faillite et que le guidage était simplement abandonné.

Le logiciel de guidage est en cours de création par 2 sociétés de Eindhoven depuis 1 an. Pour l’instant le rendu est positif et comme prévu, il devrait être opérationnel dès 2014. Dès septembre 2013, les premières rames guidés vont entrer en phase de test sur la voie…

Roulera-t-il en mode hybride diesel / hydrogène comme prévu ?

A ce jour pas d’information sur l’hybride, il en est encore au gazole.

La ligne B sera-t-elle construite sur le même modèle chaotique que la ligne A ?

Dès janvier 2013, les travaux d’extension de la ligne A débutent pour une durée de 18 mois sur les villes de Lewarde, Masny, Ecaillon, Auberchicourt et Aniche (7,2 km de voie pour 113 M d’€) et sur la ville de Douai (ajout d’une ou deux stations après le terminus actuel, environ 800 mètres) . En ce moment même, les canalisations d’assainissement des villes de Lewarde, Masny, Ecaillon et Auberchicourt sont déplacées (pour la voie tramway) et toutes les lignes téléphoniques, éclairages public, etc. sont enterrés….

6 nouvelles rames de 24m50 ont été commandées (8 M d’€)
Dès 2014, les rames circuleront de Douai à Aniche ( Tramway Ligne A > Douai Station Faubourg d’Arras & T. L. A > Aniche Station Nation), en mode guidé.

Pour la ligne B, Les élus attendent le fonctionnement du tramway sur l’intégralité de la ligne A, si le système guidé fonctionne alors ce tramway sera utilisé aussi pour la ligne B, sinon un autre système (sur rail) pourrait être en question.

L’extension de la ligne A n’avaient-elle pas été abandonnée ?

Le guidage n’a jamais été abandonné, l’extension avait en revanche été en quelques sortes abandonnée, mais finalement le réseau évéole s’est vu accordé une aide de dernière minute par la région de 85 M d’€ (initialement prévu pour le tramway d’Hénin Beaumont qui ne tient pas la route et donc projet abandonné pour le moment ^^)

Qui a pondu cette arche en feu de daube à la gare de Douai alors qu’on nous dit d’économiser l’énergie ?

L’arche de feu est du au nouveau plan d’urbanisation, pas d’info dessus.

Est-ce que quelqu’un au Tub sait paramétrer les écrans d’information des trams ?

Les écrans d’information sont en cours de « mise à jour », le réseau évéole a signalé qu’ils étaient en train de changer de logiciel et celui ci devrait être opérationnel avant la fin de l’année.

Est-ce qu’il est prévu de raser d’autres bâtiments lors de la traversée de Lewarde notamment ?

A ce jour non pas de bâtiments rasés excepté une cité a Auberchicourt (aucun rapport avec le tracé de la voie, juste une rénovation urbaine de la ville) qui est en cours de démolition (une nouvelle cité va voir le jour en même temps que la voie tramway il me semble).
Si je me souviens bien, la montée de Lewarde sera en voie mixte (route + voie tramway) et a Aniche dans les rues étroites la voie tramway sera en 1 voie : les rames se croiseront aux stations et le tracé dans Aniche ne reprend pas celui de l’actuel ligne 1…

Je me demandais pourquoi à Masny, ils avaient déjà commencé à tracer la voie de tram alors que c’est derrière Lewarde.

La voie tramway a Masny a été construite en même temps que la phase 1 car tout simplement à ce moment il y eu le transfert du centre commercial Intermarché et donc la route nationale 45 fut refaite avec la voie a ce moment la… A ce jour les stations sont construites mais pas raccordés électriquement et les bus de la ligne 1 circule sur la voix dans un sens…

D’autres changements ?

Autre info, en juin 2012, 3 rames de couleurs différentes ont circulé pendant 1 mois. Une rame « Jaune Champ de Colza », une rame « Blanc et Herbe », une rame « Bleu et Papillons ». Les voyageurs devaient voter pour la plus belle couleur qui sera la nouvelle couleur du réseau car marre du triste gris des Tramway et des bus.
La couleur sélectionnés fut « Bleu et Papillons », les rames sont donc presque toutes de cette couleur et motif (il reste 2-3 rames grises, en cours de changement de couleur), les bus seront de cette couleur durant 2013….

De plus depuis le 27 août 2012, le réseau a entièrement été réorganisé et la signalétique s’est largement amélioré. Le Tramway s’arrête désormais à toutes les stations, le temps de parcours est plus rapide, et il circule toutes les 12 min en heure creuse et 10 min en heure de pointe .

Certains pays qui voudraient adopter ce type de tramway attendent que le projet de Douai aboutisse pour voir si tous fonctionne.

D’autre part la société évéole géré par le SMTD (syndicat mixte des transports du douaisis) changera de statut juridique dès le 1er janvier pour devenir le réseau évéole (pas de changement) géré par le STAD (syndicat des transport de l’arrondissement de Douai).
De plus dès septembre 2013 lors des tests des rames guidés, le réseau évéole va revoir sa billétique …

Merci Nathan.

Pour plus d’informations régulières sur le sujet, je vous invite à visiter sa page Facebook (voire vous abonner via un J’aime) à l’adresse suivante. L’auteur répond également à vos questions avec plaisir :

https://www.facebook.com/EveoleTramwayEtBusDeDouai

Voyons maintenant si le tram remonte la pente. 😉

Les réponses on été reformatées pour correspondre à un article et le contenu un peu corrigé. Vous trouverez les réponses originales dans ses commentaires sur l’article Le tracé chaotique du tramway de Douai illustré.

J’ai monté Eveole

Plusieurs mois après sa mise en service, j’ai enfin trouvé le temps et le courage d’essayer notre tram : Eveole.

Billets

Tout d’abord, les billets. Comment savoir que les billets ne sont pas vendus à bord du tram ? Et pourquoi pas, d’ailleurs ? Je connais quelques personnes âgées qui vont encore galérer. D’autant que selon le site, les bornes sont le seul moyen de s’en procurer.

Le billet n’a toujours pas de flèche pour le sens d’insertion et s’insère face imprimée vers le bas. On notera l’utilisation possible d’un badge RFID genre navigo dont le nom commercial est : « titre sans contact ».

Un jeune ne pouvant prendre de billet à la borne de la poste de Douai a expliqué aux contrôleurs qu’il ne pouvait pas payer. Que peuvent-ils faire si ce n’est le laisser monter ?

Arrêt

A la gare de Douai, les trams passent toutes dans le même sens en ignorant l’arrêt côté gare. Les panneaux afficheurs qui indiquent le quai d’accostage induisent en erreur. D’ailleurs, l’heure est complètement déréglée et le temps avant le prochain tram est précis à 5 minutes (loin de ceux de la RATP). C’est fou, ça me rappelle la glorieuse période ou personne au Tub ne savait mettre à jour les afficheurs des bus et nous gratifiait en boucle d’un « le TUB vous souhaite bonne journée ». Remarquez, on n’est pas loin, les écrans du tram n’affichent qu’une image fixe.

Tramway

Il est plutôt joli à l’extérieur mais ressemble à un container de l’intérieur. L’espace utile est inférieur à celui d’un bus articulé (dixit un contrôleur). De gros bloc mystérieux empiètent sur l’intérieur. Les zones où s’accrocher sont aux entrées, ne facilitant pas la répartition des gens en cas d’affluence.

Son moteur est sympa. Pas d’accoups comme sur les bus lors du changement de vitesse. Les routes sont en bon état. Ce serait presque agréable si la voie ne slalomait pas. Je ne me sentais pas particulièrement en confiance en coupant les ronds points à 60 sans même ralentir.

Circulation

Le trajet parait dangereux, surtout à cause des feux en plein milieu des ronds points et du tram qui ne freine jamais. Il parait que c’est assez rapide pendant les heures pleines.

Le tracé chaotique du tramway de Douai illustré

Hé, j’ai pensé à un moyen de vous montrer les petites choses amusantes que j’avais listées sur le tracé du tram de Douai. Google est mon ami et surtout StreetView qui me permet d’éviter d’aller me balader armé d’un appareil photo. Dans chaque paragraphe, les liens vous ouvriront StreetView dans une nouvelle fenêtre. A l’attaque 🙂

  • Le carrefour complexe en bas du pont de Sin.

Le pont de Sin qui enjambe la voie ferrée se termine d’un côté par un rond point avec des feux à l’intérieur, de l’autre par un carrefour dangereux avec feu dans la descente. En cas d’affluence, le sommet du pont peut cacher une file de voiture arrêtée. Si vous venez d’Aniche, vous ne pouvez pas tourner à gauche dans la rue de la gare, il vous faudra traverser le pont, tourner au rond point puis retraverser le pont, attendre au feu et tourner à droite, ce que certains n’ont pas la patience de faire.

  • Carrefour de Dechy

En venant de Douai, vous pouvez être face à un dilemme et ne pas savoir quelle voie emprunter en l’absence de panneau « contourner l’obstacle » (vous noterez le feu abimé).
Avec le slalome du tram, vous avez aussi un bel angle mort face à la mairie.

  • Cyclistes

Les cyclistes ont été pris en compte symboliquement, mais en réalité les voies cyclables posent de nombreux problèmes. L’un d’eux est le rétrécissement des voies à 30 Km/h qui pousse les voitures à coller les vélos. Autre trucs fun, les revêtements verts glissants impraticables par temps de pluie (très dangereux et signalé en mairie). On ajoutera l’absence de piste cyclable pour traverser le pont de Sin.

  • Le carrefour complexe de Place Charles de Gaulle à Douai

Encore un carrefour qui se passe de commentaires… Il faut contourner un pâté de maison pour tourner à gauche…

Je m’arrête là pour aujourd’hui :). Un petit clin d’oeil quand même au tram qui prend la voie de la gare de Douai dans le mauvais sens.