Tag Archives: douai

Faire son shopping à Douai, en ligne et être livré dans la journée !

« Douai ». Vous voyez ? Rien que le nom vous a fait sourire. En dix ans, la ville a réussi à se chopper une réputation de mauvais gestionnaire que la Grèce ne nous envie pas. Cela dit, si vous voulez tenter la même performance sur votre Sim City, la recette est simple : fermez le centre à la circulation automobile sans fournir de transports en commun alternatifs, et voilà ! Vous obtenez une flopée de magasins exsangues agonisants dans leur pipi.

Mais (car en ces périodes de fêtes c’est bien d’avoir un « mais ») une petite bande d’irréductibles tente une nouvelle approche : « si tu ne viens pas à Douai, Douai ira à toi ». Le principe est celui d’un site en ligne mais avec un petit plus : vous pouvez être livré gratuitement le jour même dans un rayon de 10 km. Un service intéressant qui apporte de quoi concurrencer les sites en ligne à la Rue du commerce ou CDiscount.

En revanche, on regrettera que tous les commerces n’aient pas encore adhéré au site car ce qui fera sa force, c’est le nombre le choix. Pour l’instant seuls 16 magasins dont le Petit Moulin et HappyCash proposent des articles. Ce serait bien de voir aussi arriver La Clef ou Plug-n-Play par exemple, mais j’imagine que leur propre site en ligne leur suffit.

Alors pourquoi je vous parle de ce site ? Parce que j’ai été séduit par le soubresaut des commerçants et je salue cette initiative à laquelle j’adhère. J’ai donc voulu faire un peu de promo à mon niveau. Partagez l’article ou le lien si vous pensez que ça peut intéresser vos amis :

douai shopping logo

Cliquez sur le logo pour visiter leur site.

 Douai revivra peut être grâce au BHNS et à ce petit site. 😉

Envie d’une journée en buggy entre Arras et Douai ?

Salut les enfants ! Alors, ça vous dit une petite balade en buggy par un bel après midi de printemps ? Si vous avez déjà eu envie de découvrir votre région en totale autonomie au volant d’un petit véhicule tout-terrain, restez un peu. 🙂

Alors, le bouzin que bobo vous propose est un PGO bugrider 250cc. C’est un engin polyvalent qui se comporte très bien sur tous les terrains. Assez puissant et stable, il est bien sûr homologué route et dispose de deux places pour emmener votre moitié ou deux sacs de sable. La prise en main est rapide, mais il y aura un supplément si vous finissez dans un arbre. Voilà qui devrait vous permettre de découvrir la région d’Arras par des chemins pavés bucoliques (et tapes cul) dont vous ne soupçonniez pas l’existence. 🙂

PGO Bugrider 250

Un buggy qu’il est bien pour le conduire.

Que savoir d’autre ?

  • Pas besoin de casque, mais une paire de lunette ne sera pas de trop pour vous éviter les agressions entomologiques.
  • Un permis B est indispensable au conducteur.
  • La location s’effectue à Riencourt-lès-Cagnicourt.
  • Si vous voulez vous faire une idée, lisez PGO BugRider 250, le must du buggy réalisé par Quad-info.com.
  • Toutes les informations tarifaires sont disponibles sur le site Zilok.

Si vous souhaitez contacter avec le propriétaire, vous pouvez passer par le site Zilok ou laisser un commentaire avec votre adresse e-mail sous cet article. Rassurez-vous, elle n’est visible que de moi. Je ferai suivre à Bobo qui vous répondra dans les meilleurs délais.

Une petite vidéo pour vour donner une idée ?

Contact par commentaire ci-dessous : 

Circuit VTT : Dechy – Rieulay

Bonsoir les enfants ! Aujourd’hui, on va changer un peu des articles habituels puisque je vous propose un petit circuit VTT sympatoche dans le douaisis.

Où ?

Le départ et l’arrivée se font au Nord de Dechy, à l’entrée du parc Louis Aragon. L’entrée est facile à repérer, elle se situe à côté d’un rond point sur lequel il y a un pylône électrique très…. haussmannien. Il y a un petit parking pour stationner.

Quoi ?

Le circuit est essentiellement fait de terre battue. Il y a quelques pavés, parfois de la boue. Question montées, on reste dans le Nord, mais vous devrez affronter celle de Rieulay, ainsi que le terril derrière dans lequel vous vous faufilerez.

Terril de RieulayCombien ?

Comptez moins de 30 km.

Comment ?

En VTT tout de même. Il y a des endroits où vous ferez un peu de tout terrain. 🙂
Attention, j’ai refait le circuit de mémoire et Google Maps n’est pas toujours à jour. Il y a notamment une approximation au moment de rentrer dans Montigny-en-Ostrevent.

Lien vers le circuit : http://www.openrunner.com/index.php?id=2753331

N’hésitez pas si vous avez des remarques à faire ou des idées de circuits. Je suis preneur 🙂

Ce soir, j’ai donné une nouvelle chance au Majestic de Douai.

J’aime bien chafouinner et revenir à Douai m’en donne à chaque fois l’occasion. En 2011, la bave au lèvres, j’avais écrit un petit article : Ce soir, je suis allé voir un film à Douai dans lequel j’essayais de rester cordial. Aujourd’hui, ça va être plus dur. Je suis retourné au cinéma local, le Majestic, pour voir la rediffusion de Jurassic Park et en sortant, j’avais les nerfs. Ne trouvant ni enfant à dépecer, ni vieille dame à balancer dans la Scarpe, je me décidais à rentrer baver sur le ciné sur le Net, mais pas sans noyer auparavant ma frustration dans deux burgers et un Mc Flurry.

Alors quoi de neuf au Majestic ? Et bien ça ressemble pas mal aux Arcades maintenant. Pour ceux qui n’ont pas connu feu ce cinéma du centre ville, imaginez-vous le vaisseau Event-Horizon après son passage en enfer. Voilà, vous y êtes. Les salles sont déchiquetées, parsemées de chewing-gums collés entre les ouvertures béantes de la mousse des sièges. On se croirait dans une étable, et c’est d’autant plus plausible que la faune qui fréquente (en partie) cet établissement a pris l’habitude de se mettre à l’aise.

Event Horizon - Mes yeux saignent

Sam Neill, acteur de Jurassic Park et Event Horizon. Illustration métaphorique d’un spectateur du Majestic.

Lors de la séance, les djeunz d’en face posaient leurs pieds sur les sièges, ceux de derrière commentaient le film à voix haute et un couple a fait pénétrer la pire créature dans la sacro-sainte enceinte de silence : un enfant de moins de 5 ans. Faudrait juste interdire les films pour adultes aux gamins. Ce petit scrognuju n’a pas arrêté de raconter sa courte vie pendant 2h. J’ai abandonné toute idée de râler au-delà de « chuts » à répétition car toute la salle semblait se croire au PMU.

Donc, le Majestic, c’est dégueulasse, c’est cher, c’est mal fréquenté. Si vous vivez sous un pont, vous y trouverez une plus value sous la forme d’un refuge chauffé. Cela dit, à 5€/h, un hôtel serait plus rentable. Bref, vous m’excuserez, mais je repars au Cineville.

Eveole, ces sacrés co[quins]

Parler de Douai a tendance à me faire déverser des torrents de fiel. Je n’ai déjà aucune estime pour ces en[joués] d’Eveole, et chaque weekend que je passe dans le Nord me donne encore plus de raisons de vouloir les démembrer à la petite cuillère. Pourquoi tant de haine ?

Horraires Eveole Dimanche

Horaires (des conducteurs) du dimanche

Tout d’abord, on ne peut pas compter sur Eveole. Même s’il y a désormais des indicateurs qui préviennent du délai avant arrivée du « tram » aux arrêts, il n’est pas possible de les voir sur leur site web. En plus, les horaires indiqués sur les fascicules sont parfois mal suivis, et ce même le dimanche alors qu’il n’y a que très peu de bus. Cerise sur le gâteaux, les suppressions de véhicules qui ne peuvent plus circuler à cause de pannes à répétitions.

Aujourd’hui, challenge ! Je dois prendre le bus tram pour aller prendre mon TGV. La dernière fois, il est passé avec 20 minutes de retard, un dimanche ! Pourtant il n’y a que 2 bus par heure et ils roulent sur voie propre ! Magie d’Eveole ! Mais je comprends mieux depuis hier. Les trams s’arrêtent tailler une bavette à certains arrêts ou grillent allègrement des feux rouges. Ces gens me sortent par les yeux.

Je me demandais si je prendrais un billet. Mais certains se sont amusés à faire un rapide calcul : il est plus intéressant de frauder plutôt que de payer ses tickets, ça revient moins cher sur un mois avec des aller-retours quotidiens. Et puis, on ne peut même pas prendre de billet à bord : tous les inconvénients du tram sans les avantages…

Je mettrai une dernière couche en vous rappelant la grève honteuse menée par ces en[figuramificu]lés : Fin de la grève rigolote d’Evéole à Douai.

Vous savez quoi ? Cette après midi, je prends mon sac et je vais faire les 6 Km qui me séparent de la gare à pieds. Au moins, j’arriverai à l’heure.