Tag Archives: microsoft

La X-Box One, c’est d’la merde ? Vous reverrez vos positions ^^

Troll de TroyC’est marrant, Internet est plein de commentaires rageux sur les faits que :

  • Microsoft va ouvrir un store comme Steam, mais en satanique,
  • Ils vont ajouter une fonctionnalité « salon multimédia », les hérétiques (la moquerie du moment : MS apporte la TV dans la TV),
  • Le Kinect ne s’éteindra pas et vous espionnera,
  • la PS4 sera vachement mieux,
  • La manette de la X-Box ne change pas,
  • Microsoft va tuer le marché de l’occasion,
  • etc.

Oublié votre Xbox One et votre big brother personnel et passer donc chez Sony ou sur PC vous allez me remercier.

Je m’attarderai un peu sur tous ces dessins humoristiques qui illustrent un même message : « La PS4 sera vachement mieux parce que ce sera une console qui fera rien que du jeux vidéo ! » Mais enfin, pauvre résidu de déjection de mormon scatophile, rappelle-toi que :

  • 1. ce n’est pas parce qu’une console fait moins de choses qu’elle est meilleure (Y’a qu’à prendre l’exemple des Macs), et
  • 2. Aucune information digne de ce nom n’a filtré sur la PS4. Tout juste suppose-t-on qu’elles ont un matériel assez proche.

Forts de ces non-informations, les joueurs répondent toutefois à des sondages leur demandant de choisir leur console next next gen favorite. Le résultat est amusant : depuis l’annonce de la One, la PS4 remporte 64% des envies contre 11% pour la X-Box. Du coup, j’ai vraiment hâte d’une chose, c’est que la PS4 soit présentée. J’aimerais qu’elle soit juste une PS3 boostée. J’aimerais qu’elle intègre les mêmes mécanismes anti-occasion / anti-piratage. Et surtout, j’aimerais voir la tête dépitée des dévots de Sony.

Les Xbros vont rager, regardez sa http://www.gamespot.com/twitter-battle/xbox-vs-ps4/

En parlant de spéculation, ce sont surtout les marchés qui ont bougé. Lors de l’annonce, il n’y a pas que les joueurs qui ont été déçus : les investisseurs aussi. L’action de Sony a pris 10% le 22 mai. Impressionnant, non ? Et pourtant, je le martèle, on sait peau d’zob sur la PS4.

Mon plan pour implanter Phil Harrison* chez Microsoft pour saboter la XBOX ONE fonctionne à merveille ! Kaz Hirai, CEO de Sony.

Ca me rappelle la sortie de la première X-Box. Combien d’entre vous ont prédit une mort née à la console de Microsoft, et combien en ont finalement acheté une ? Perso, je prends les paris. On sait que l’homogamerus a ses rites, ses favoris, ses idées toutes faites et que l’Internet ne véhicule pas que le savoir des hommes de bon sens.  Alors on en reparle dans quelques mois, mais je vous prédis un bel avenir pour la X-Box. 🙂

Il n’est pas trop tard pour agir, à plus de six mois de la sortie de la console, c’est donc maintenant qu’il faut lancer une campagne internationale d’un appel au boycott pour la Xbox One. Beaucoup, mais vraiment beaucoup de gens, sont contre cette interdiction de jouer à des jeux d’occasion, notamment en temps de crise.

Je suis quand même un peu de mauvaise foi, parce qu’on a un peu d’info sur ce que la One et la PS4 auront dans le ventre, mais on sait que les stratégies et cibles sont différentes. Microsoft a dit : « Nous n’avons volontairement pas ciblé les meilleurs graphismes. Nous avons plus visé le divertissement au sens large. Et nous l’avons fait avec intelligence. » Ce qui se résume à : hé les gars, on ne peut plus se fier à la puissance brute. Alors regardez ce qu’on fait et choisissez ce qui vous plait. Je suis d’accord (mais bizarrement, c’est celui qui en a une 10% plus petite qui le dit).

Quant à moi, ma patrie c’est le PC. Je vous laisse dans votre guerre et je rentre à ma maison. 🙂

* : Phil Harrisson est la personne par qui la polémique sur le dispositif anti-occasion est arrivée.

La nouvelle XBox One est annoncée !!!

Hier à 19h, Microsoft a dévoilé sa nouvelle console :

 

 

 

 

 

 

Pour revoir le stream de la présentation :

Quoi de neuf ?

  • Qu’est-ce que c’est ? Plus qu’une console, un centre média dans votre salon : « simple, instantané et complet ».
  • Interfaces : Manette (pas de révolution), commande vocale (partout !), reconnaissance de mouvement via kinect, votre mobile Windows Mobile sert de télécommande (Smart Glass).
  • Ergonomie : Interface « Metro », proche de Windows 8, multitâche à la Windows 8. Transitions instantanée entre les applications.
  • Un concentré : Tout le salon connecté, TV interactive.
  • Qu’est-ce que ça fait ?
    • Jeux,
    • TV avec guide TV, analyse de préférences,
    • VOD,
    • Musique,
    • Skype,
  • Quel matèriel ?
    • A l’intèrieur :
      • 8 Gb RAM,
      • 5 milliards de transistors (difficile de faire un parallèle par manque de précision),
      • 8 coeurs,
      • un disque de 500 Gos,
      • USB 3, HDMI.
    • Lecteur Blu Ray
    • Kinect 2
      • caméra HD (1080 lignes)
      • 30 images / seconde
      • microphone
      • plus précis.
    • XBox Live Cloud
      • Votre contenu (jeux, vidéos…) est accessible de partout.
    • Silencieux, états d’alimentation variables.
  • Quels jeux ? 
    • EA Sports
    • Battlefield 4
    • Assassin’s Creed : Black Flag !
  • Sortie ? 2013.
  • Le prix ? Bonne question ! La rumeur parle de 299 euros avec un abonnement de deux ans au Live et de 499 euros sans.

Assez proche de ce qu’on sait de la PS4, mais sûrement loinnnnnnnnn devant. Allez Sony, surprends nous. 🙂

Windows 8 : Si tu ne peux le combattre, embrasse ton ennemi.

Comme Jeff, j’ai installé Windows 8 et comme lui, j’ai été un peu déboussolé. Mais avant tout, j’étais très content que Microsoft se décide enfin de sauter le pas de l’Interface noob friendly après en avoir parlé pendant des années (même s’il était un peu acculé à cause des tablettes cette fois). Il était temps de satisfaire la nouvelle communauté des non informaticiens qui nous rejoint depuis 10 ans car aujourd’hui ils sont bien plus représentés que les spécialistes de l’octet.

Une double interface 

Je pense qu’une IHM doit éviter à l’utilisateur de se poser trop de questions. Le pékin moyen n’a pas besoin de savoir qu’un fichier AVI se lit avec Media Player. Pour lui, un film se lit quand on clique dessus. D’un autre côté, il ne faut pas non plus ignorer le techos qui sera toujours content de pouvoir lire sa vidéo dans VLC et de la réencoder en Ogg Theora. Il en faut pour les deux monde et Windows 8 joue le jeu : simplicité et accessibilité d’un côté avec les tuiles (cf. capture), fenêtres et richesse fonctionnelle de l’autre avec le bureau classique.

WindowsCyan

Un retard à rattraper, des échecs, une bonne idée !

Les tuiles, ça me plait, mais je me demandais comment Microsoft qui a laissé s’échapper le marché du web pendant si longtemps allait réussir à revenir sur le devant de la scène. Malgré ses efforts, le géant n’est jamais parvenu à remplacer Facebook, Google, Apple, Firefox & co et ils ne pourra pas, il est trop tard. Et cerise sur le gâteau de la déception, son monopole sur les systèmes n’est pas un gage suffisant de pérennité, on a l’a vu dans le passé1.

Windows 8 Start Screen

L’écran principal de Windows 8.
Exit les icônes, bonjour les tuiles.

Comment redevenir indispensable ? A ce stade, il faut obligatoirement compter avec les « ennemis », alors autant en tirer profit. De cette idée sont nés les hubs qui permettent de regrouper les informations de différentes sources sur la page d’accueil de Windows 8. Vous pouvez par exemple récupérer vos contacts Facebook et Google ou afficher vos photos de Tumblr… Rien de nouveau dans l’absolu, mais ça reste bien joué : l’OS retrouve un rôle central. Et oui, qui l’eut cru : Windows s’ouvre nativement aux autres contenus. En plus de devenir accessible, il devient fédérateur. Pas de quoi titiller les early adopters, mais de quoi convaincre monsieur tout le monde… avec le temps. Je parie donc sur une adoption très progressive de Windows 8.

Je me demande en revanche comment il va s’intégrer en entreprise. Windows 7 est amplement suffisant aujourd’hui, et les fonctionnalités essentiellement graphiques de Windows 8 n’ont que peu de valeur ajoutée pour le travailleur.

Si vous aussi, vous voulez sauter le pas, je vous rappelle que la migration d’un Windows (même XP) ne vous coûtera que 29.99€ depuis le site de Microsoft. L’offre est valable jusqu’au 31 janvier, après ce sera trop tard. Et non, je n’ai pas d’action chez M$. 😉

Voir aussi :

1 : Quelques exemples ? Voici : 3dfx, 3D Realms, AOL…

Pub : IE Sucks… less (VO)

IE Sucks

Pendant prés de 10 ans Microsoft était leader des navigateurs Internet. L’installation par défaut d’Internet Explorer sur tous les Windows n’y était sans doute pas étrangère. Malheureusement, le browser a toujours eu un train de retard lorsqu’il s’agissait d’appliquer les nouveaux standards webs et pire, il refusait parfois de les prendre en compte. Etant habitué à croiser l’Internaute docile (cf. Apple), j’ai été étonné de voir que la population du web a réussi à mettre en avant un navigateur alternatif, gratuit, ouvert (et lourdingue) : Firefox.

Evolution des navigateurs

Le monde de l’informatique bouge vite, et il suffit de manquer une opportunité pour passer à deux doigts de l’extinction (Nokia, Yahoo…), c’est donc aujourd’hui Chrome qui reprend la vedette à Firefox. Mais on ne parle plus du tout d’IE au comptoir des cafés nerds. C’est donc avec étonnement que j’ai découvert cette publicité qui fait la promotion du browser sous un angle particulier. MS sait que rendre IE crédible sera long, voici une première pierre posée intelligemment. La résurrection d’IE aura-t-elle lieu ?

Mise à jour Windows 8 : récupérer les ISO et changer de plateforme

A l’occasion de la sortie de Windows 8, Microsoft a fait quelque chose que j’ai trouvé… exceptionnel : proposer jusqu’au 31 Janvier 2013 la mise à jour depuis XP, Vista et 7 pour « seulement » 29,99 € (et oui, on est pas habitué à ce genre de choses).

J’en ai profité pour franchir le pas et passer mon vieux XP en un huit flambant… neuf :).
(Vous imaginez le jeu de mot que j’aurais pu faire si j’avais eu Windows 7…? 😀 )

/! IMPORTANT /! : Pensez toujours à faire une sauvegarde de vos données avant toute réinstallation !

Récupérer ses z’iso

Depuis le site http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows/buy, il suffit de télécharger un exécutable et, ô miracle de la technologie, après quelques tests de compatibilité, quelques infos personnelles et accessoirement, un numéro de carte bleu, Windows s’installe directement depuis… Windows !

C’est vraiment pratique pour ceux qui n’y connaissent rien : le programme d’installation ne demande absolument aucune information technique, rien de plus compliqué de votre nom et votre numéro de carte !

Avant de débuter la procédure, ayant flairé l’arnaque, j’en avais parlé à l’une de mes connaissances qui gère un blog : « J’ai Windows XP 32 bits, comment fais-je si je veux installer la version 64 bits ? ». Il m’avait alors ri au nez, m’indiquant que les PC en 32 bits, ça n’existait plus ! (l’accusé se reconnaitra, il n’est pas loin…)

Et pourtant… déception, la plateforme cible est fonction de la plateforme source ! (comprendre : si t’installes Windows 8 depuis un XP/Vista/7 32 bits, t’auras une version 32 bits et du 64 bits depuis une version XP/Vista/7 64 bits. Pas moyen de choisir !).

Pourtant, j’avais passé du temps à lire les CLUF qui indiquaient que le programme d’installation contenait les deux versions. Arf !

Il existe – quand même – plusieurs astuces que je vous livre :

  • La moins pratique et la moins probable : votre clé / contrat de licence vous permet de réinstaller votre ordinateur avec le même système d’exploitation que vous avez déjà mais sur une plateforme différente (ex : vous avez Vista 32 bits, vous réinstallez Vista en 64 bits). Il vous suffit alors de relancer le setup, Windows s’installe dans la version de plateforme que vous souhaitiez.
  • La plus cher : Microsoft vous propose d’acheter les DVD d’installation pour la modique somme de 15 € en plus de votre licence, ou pourquoi pas, la version boite à 59,99 €. Si vous avez les moyens et pas envie de chercher, c’est par là : https://www.mswos.com/
  • La gratuite, plus longue, mais légale : après avoir acheté votre licence, vous faites votre rebelle et vous quittez le programme sans aller jusqu’à l’installation de Windows ! Vous trouvez un ordinateur fonctionnant sur la plateforme souhaitée (un ami, un voisin, un poste au boulot, une machine virtuelle, un SDF… Allez, vous trouverez bien !) et vous lancez le setup indiqué dans le mail de confirmation de l’achat (Si vous avez la flemme de rechercher votre mail, suivez simplement ce lien : http://windows.microsoft.com/fr-be/windows-8/upgrade-product-key-only ).

Comme quoi, il faut toujours bien lire ses mails…

NB : Attention, étrangement, ça ne marche pas sous XP ! Je n’ai testé que sous Windows 7, si quelqu’un a déjà fait l’expérience sous Vista, je serais curieux de connaitre la réponse !

Vous voilà reparti : lancez l’installation, entrez votre numéro de série, offrez un café/une bière (ou deux) à votre pote pendant le téléchargement, puis choisissez l’option que vous n’aviez pas avant : « Installer en créant un média« . Bien entendu, ne réinstallez pas Windows sur l’ordinateur de votre ami !

Ah ah ! Nous y voilà !

Vous pouvez alors choisir de créer un fichier ISO et le graver sur un DVD que vous pourrez ramener et utiliser chez vous.

On peut même booter sur une clé USB… Comme c’est moderne !

Certes c’est long, mais ça a le mérite de fonctionner et vous évite des dépenses supplémentaires inutiles (personnellement, je me suis gravé les versions 32 bits et 64 bits que je garde précieusement si je dois tout réinstaller un jour).

Pour terminer, remercions Microsoft pour sa communication exemplaire et ses procédures simplissimes. Ah, à vouloir faire comme Apple… Bravo !!

Erreur 0xC004F061 à l’activation

Grâce au DVD gravé, vous pourrez réinstaller Windows en partant de zéro. Cependant, sur 6 installations réalisées (toutes légales, je vous rassure), j’ai rencontré une fois l’erreur 0xC004F061 alors que j’essayais d’activer Windows.

« Le service de gestion de licences a déterminé que cette clé de produit spécifiée peut uniquement être utilisée pour une mise à niveau, pas pour de nouvelles installation.« 

Huh, pourtant, c’était bien une mise à jour (certes, après formatage 🙂 !!

Qu’à cela ne tienne, il est heureusement possible d’activer notre Windows sans avoir à réinstaller quoi que ce soit, grâce à ce lien.

Pour ceux qui ne seraient pas pote avec Shakespeare, je vous donne une traduction :

  1. Dans Windows 8, lancer l’éditeur de registre (Coin droit, « Rechercher » puis tapez « Regedit »)
  2. Naviguez dans l’arborescence jusqu’à HKEY_LOCAL_MACHINESOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionSetupOOBE puis recherchez la clé MediaBootInstall. Changez sa valeur à 0
  3. Lancez l’invite de commande en mode administrateur (Coin droit, « Rechercher », tapez « cmd », cliquez droit sur l’icône du logiciel et choisissez « Exécuter comme administrateur »). Tapez alors :
    slmgr /rearm
  4. Redémarrez l’ordinateur, lancez à nouveau l’invite de commande en mode administrateur puis tapez :
    slui 3
  5. Entrez votre numéro de série honnêtement acquis
  6. Tadaa !